Partagez cet article :

L’Université de Duke développe un canner d’aéroport de nouvelle génération…

L’université de Duke aux Etats-Unis a reçu une somme de 5,8 millions de dollars de la part de l’US Transportation Administration pour développer un scanner d’aéroport de nouvelle génération.

Ce nouvel équipement pourrait dans le futur scanner les contenus des bagages en 3D et analyser les objets au niveau moléculaire.

Le challenge est de fabriquer un scanner qui soit rapide et précis explique Joel Greenberg, professeur assistant en ingénierie électrique et informatique : « les aéroports veulent un équipement qui peut analyser des milliers de bagages qui peuvent contenir tout et n’importe quoi chaque heure pour moins de 100000 dollars. C’est pourquoi les technologies de sécurité aéroportuaires sont si complexes ».

L’équipement en développement combines une transmission multi-vues et des rayons X en diffraction topographique pour créer des images en 3D.

La diffraction topographique 3D est une technologie émergente qui est actuellement utilisée seulement en laboratoire: elle utilise les informations des rayons X pour déterminer la composition des objets.

Les travaux de recherche sont conduits en partenariat avec Smiths Detection et Quadridox.

« Les travaux initiaux sur cette technologie n’ont jamais attiré un partenariat commercial pour développer le produit. Mais nous allons prendre une approche légèrement différente. Nous pouvons concevoir un scanner de sécurité qui combine deux technologies utiliser pour la première fois et qui fonctionne bien mieux qu’un scanner utilisant une technologie seulement ajoute-t-il.

  

DISCUTEZ DE CET ARTICLE, AJOUTEZ UNE INFORMATION: CLIQUEZ SUR CE LIEN

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut