Partagez cet article :

Aigle Azur est en redressement judiciaire et s’est déclarée en cessation de paiements…

Un audience a été menée cet après-midi au tribunal d’Evry pour placer Aigle Azur en redressement judiciaire.

Elle devrait cependant poursuivre son activité durant son redressement judiciaire alors que sa licence d’exploitation est transformée en licence temporaire pour a durée de la période d’observation comme le prévoit la loi européenne.

Par ailleurs, la compagnie a été déclarée en cessation de paiement par son administratrice provisoire Hélène Bourbourloux.

« La période d’observation au cours de laquelle la compagnie est placée sous la responsabilité d’un administrateur judiciaire permettra d’étudier toutes les offres de reprise totale ou partielle des activités de la compagnie » précise un communiqué de la DGAC.
Plusieurs repreneurs ont manifesté leur intérêt pour la compagnie dont Gérard Houa, Air France et Lionel Guérin.
Selon l’AFP une soixantaine de salariés se sont regroupés devant le siège social d’Aigle Azur pendant le CE pour « fait part de leur perte de confiance totale » dans le PDG Frantz Yvelin. Les salariés ne semblent pas vouloir du projet de Frantz Yvelin de revendre les créneaux d’atterrissage d’Aigle Azur à Orly.

Gérard Houa qui détient 19% du capital d’Aigle Azur dit avoir le soutien des deux autres actionnaires, le groupe chinois HNA ( 48%) et David Neeleman ( 32% ).

L’investisseur franco-chinois Gérard Houa veut recentrer la compagnie aérienne sur son cœur de métier ce qui est sans doute le bon raisonnement à court-terme pour sauver l’entreprise. « Mon plan stratégique pour sauver Aigle azur, c’est de recentrer l’activité sur l’Algérie et sur l’Afrique. L’entreprise a enchainé les mauvaises décisions en réduisant le nombre de vols vers l’Algérie, un pilier historique de la compagnie. Ensuite elle s’est dispersée en lançant sans préparation des lignes européennes Paris-Berlin, Paris-Milan et Nantes-Lyon: elle représentent à elles seules une perte de 27 millions d’euros » a-t-il déclaré dans une interview au Journal du Dimanche. Il a ajouté « si j’ai décidé de mettre 15 millions d’euros sur la table c’est que je crois à l’avenir de l’entreprise. Entre les low-costs et Air France, Aigle Azur est une compagnie de niche qui a sa place sur le marché ».

En attendant du fait de ses problèmes financiers la compagnie a fait une croix sur ses dessertes long-courriers.

Les vols vers Sao Paulo Viracopos lancés en juillet 2018 vont être suspendus le 10 septembre 2019 et les vols vers Pékin ont été suspendus cet hiver après seulement 6 mois d'opérations. Aigle Azur a transporté 1,88 millions de passagers l'an passé et emploie environ 1150 personnes.

Les pertes cumulées de la compagnie atteindraient 70 à 80 millions d'euros. Mais la compagnie conserve de nombreux atouts comme ses précieux slots à Orly qui devraient lui permettre d'ici quelques mois de se transformer. Air France a suivi de près l'évolution du dossier alors que ces slots à Orly sont très importants. Transavia la filiale d'Air France s'est fortement développée à Orly et le souhait de Frantz Yvelin de vendre certains slots à Vueling aurait été négatif pour le groupe Air France.

Un regroupement d'Aigle Azur avec Air France semble peu probable au regard de l'objection possible de l'autorité de la concurrence. Une alliance ou un partenariat semblerait plus logique d'autant plus si Aigle Azur fait le choix de se recentrer sur le Maghreb et l'Afrique comme le souhaite Gérard Houa...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut

Cliquez ci-dessus pour voir la nouvelle cabine