Partagez cet article :

Les agences de voyages vont pouvoir profiter de nouvelles solutions de distribution de l’offre d’Air France via de nouvelle options NDC…

Air France et Amadeus vient de signer un accord pour offrir aux agences de voyages de nouvelles options de distribution via une technologie appelée New Distribution Capability.

Air France facturera cependant une commission de quelques euros par billet pour les agences utilisant ce système et les agences devront signer un accord commercial avec Air France et Amadeus pour pouvoir l’utiliser. Cette commission sera cependant moins importante que celle facturée aux agences via les GDS et qui avoisine 11 euros.

Au cours des dernières années, Air France-KLM a travaillé avec Amadeus pour connecter ses services NDC à la plateforme Amadeus. Les premières étapes de vente (shop, order, pay) ont déjà été intégrées et des agences pilotes pourront réserver via NDC en utilisant la plateforme Amadeus d’ici à la fin de l’année. L’intégration complète, incluant les fonctions d’après-vente, devrait être réalisée au cours du premier semestre 2021.

Les agents de voyages pourront rechercher, comparer, réserver et gérer l’après-vente des offres Air France-KLM à travers un affichage consolidé unique accessible via leur propre solution Amadeus, qu’il s’agisse des Travel API ou de Selling Platform Connect. Amadeus permettra également aux voyageurs d’affaires de réserver via NDC par l’intermédiaire de cytric Travel & Expense.

« Nous nous réjouissons que notre contenu NDC soit bientôt accessible aux agences partenaires d’Air France-KLM via la plateforme Amadeus, » commente Pieter Bootsma, Chief Revenue Officer d’Air France-KLM. « NDC est une innovation clé pour Air France-KLM car elle permet à nos clients de bénéficier d’offres plus attractives et personnalisées, comme une tarification dynamique et des offres combinées sur mesure. Cet accord marque une étape importante de notre stratégie de distribution et complète notre réseau de distribution NDC existant, en particulier pour les agences dont la clientèle requiert beaucoup de service après-vente, comme les agences de voyages d’affaires. »

Jusqu’à présent les GDS comme Amadeus n’avaient pas adopté cette nouvelle technologie NDS.

Lufthansa a été l’une des premières compagnies aériennes à adopter NDC en permettant aux agences de réserver directement via ses systèmes informatiques sans passer par les GDS. Le groupe IAG a suivi puis désormais Air France.

La technologie NDC permet aux agences de vendre plus finement l’offre des companies aériennes comme les frais ancillaires. Cet accord est important pour le monde des acteurs GDS comme Sabre, Amadeus qui avaient peur d’être tenus à l’écart de cette nouvelle technologie, certaines compagnies ayant chercher à vendre directement leurs offres aux agences via la technologie NDC.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: