Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

 Selon Air France, l'impact des attentats à Paris survenus le 13 novembre dernier a engendré une baisse d'environ 50 millions d'euros. 

«De et vers Paris, le trafic du mois a été sensiblement affecté par les attaques terroristes du 13 novembre. Dans l’activité passage réseaux, le coefficient d’occupation total était en baisse de 0,9 point sur la période du 14 au 30 novembre, alors qu’il était en hausse de 2,7 points sur les 13 premiers jours du mois» a déclaré Air France. 

C'est surtout le trafic long-courrier qui a le plus souffert de ces événements dramatiques: «Transavia a été affectée dans une moindre mesure» a précisé la compagne aérienne. 

 Le trafic cargo a également pâti des mesures de sécurité mises en place après ces événements. 

Air France se veut néanmoins positive et estime que l'impact de ces événements sur le chiffre d'affaires sera limité après la fin décembre 2015. 

En novembre, Air France an enregistré une hausse de son coefficient d'occupation global de 0,6% à 82,4%. 

Le coefficient d'occupation du trafic court et moyen-courrier a enregistré une hausse de 1,3% à 77,7% contre une hausse de 0,4% (83,5%) pour l'activité long-courrier. 

Corrigé de la grève de l’an dernier et de l’impact estimé des attaques terroristes sur les recettes du mois, la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est néanmoins en baisse comparée à novembre 2014.

www.airfrance.fr

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS