Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Air France hausse le prix des billets pour compenser les coûts du SAF

Air France hausse le prix des billets pour compenser les coûts du SAF

Air France a détaillé ses augmentations de tarifs pour compenser les coûts du carburant d'aviation durable.

Vincent Etchebehere, vice-président du développement durable et des nouvelles mobilités de la compagnie aérienne, a déclaré « depuis le début de 2022,  la réglementation française nous oblige à incorporer en moyenne 1 % de carburant d'aviation durable sur les vols au départ de la France. En 2025, il passera à 2 %, puis à 5 % en 2030, pour tous les vols au départ de l'Europe ».

En conséquence, la compagnie aérienne augmentera le pourcentage de SAF utilisé pour ses vols et inclura ses coûts dans le prix de tous les billets (depuis la semaine dernière). La compagnie aérienne indique que le montant variera entre 1 € et 8 € en classe économique et entre 1,50 € et 24 € en classe affaires, selon la distance. Il indique que cela contribuera à accélérer l'adoption du SAF.

La compagnie aérienne vise à intégrer au moins 10% de SAF en 2030 sur l'ensemble de son réseau mondial « en allant bien au-delà des mandats français et européens ». En 2022, elle « s’est engagée auprès des fournisseurs Total Energies, Nesté et DG Fuels pour sécuriser une partie de ses approvisionnements futurs ».

« Nous nous sommes fixé un objectif de réduction de 30 % des émissions de CO2 par passager-kilomètre d'ici 2030 (par rapport à 2019), ce qui se traduit par une réduction de 12 % des émissions totales de CO2. La validation de cet objectif par l’organisme de référence indépendant SBTi (Science Based Target initiative) sur la base de critères scientifiques, confirme que notre trajectoire de décarbonation est conforme à l’objectif de l’Accord de Paris de limiter le réchauffement climatique à moins de +2°C » explique-t-il.

Entre 2005 et 2019, Air France a réduit ses émissions totales de CO2 de 6 %. La compagnie a également commencé à remplacer ses avions plus anciens par des avions de nouvelle génération plus économes en carburant qui représenteront 45 % de sa flotte d'ici 2025 et 70 % d'ici 2030. La compagnie pratique également l'éco-pilotage, notamment le roulage sur un moteur et des trajectoires de vol adaptées.

SONDAGE
Les politiciens français sont-ils trop idéologiques, éloignés des réalités dans leur tour d'ivoire?
Newsletter
S'inscrire à la newsletter