Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Air France : leader en Amérique Latine pour l’été 2014?

Alexandre de Juniac, le PDG d’Air France a assuré que la compagnie serait leader en Amérique Latine à l’été 2014 grâce à son partenariat annoncé avec la compagnie brésilienne GOL (GOL détient une part de marché d'environ 35% au Brésil) et à la hausse de ses capacités vers cette zone.

A compter de la saison été 2014, Air France proposera 41 fréquences chaque semaine vers le Brésil.

Au total Air France-KLM devrait augmenter ses capacités de 28% sur le Brésil, 40% vers Buenos Aires, 40% vers Lima et va doubler ses capacités vers Santiago et Panama.

Air France assure être actuellement en deuxième position en terme de RSKO (recette unitaire au siège kilomètre offert) vers l'Amérique Latine, un continent qui représente 11% des capacités du groupe.

Air France-KLM avait déjà scellé un accord de partage de code concernant 28 destinations avec GOL : il avait été mis en place en 2009 mais celui-ci est beaucoup plus étendu.

 «Notre partenariat avec GOL consiste en un accord d’exclusivité pour l’accès au réseau domestique de la compagnie. C’est un investissement absolument stratégique pour accélérer le développement d’Air France-KLM dans la région. Nous allons alimenter le réseau GOL via Sao Paulo, Rio et Brasilia et ils vont nous amener des passagers brésiliens  » a déclaré Alexandre de Juniac ce jour.

Le partenariat comprend en outre la coordination renforcée des réseaux, l'extension des accords de partage de code, la coordination des forces de vente en Europe et au Brésil, un accord concernant la maintenance des avions et une prise de participation de 1,5% d'Air France-KLM au capital de GOL.

«Il s'agit d'un accord fondamental pour la relance des vols d’Air France vers Brasilia le 31 mars prochain» nous a confié Bruno Matheu, Directeur Général Délégué d’Air France-KLM.

Air France a par ailleurs réaffirmé son souhait de positionner un A380 entre Paris et Sao Paulo dès qu'elle recevra les autorisations des autorités.

Malheureusement, la compagnie a appris début février, que les autorités brésiliennes n'ont pas donné leur feu vert pour le lancement de vols en A380 ce semestre.

Selon l'ANAC, l'aéroport ne répondait pas aux critères minimaux pour opérer l'A380, la piste n'étant notamment pas assez large.

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ