Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

L'Etat vient encore une fois au secours d'Air France alors que l'épidémie de Covid s'éternise avec un plan de soutien de 4 milliards d'euros. Mais cette aide intègre pour 75% un prêt déjà consenti de 3 milliards l'an passé...

La crise affecte durement le transport d'autant que la reprise est encore lointaine alors que la France est une nouvelle fois en confinement en ce mois d'avril 2021.

L'Europe avait donné son accord en mai 2020 pour un plan de sauvetage de 7 milliards d'euros comprenant un prêt d'actionnaire de l'Etat de 3 milliards ainsi qu'une garantie pour des prêts auprès de banques pour une valeur de 4 milliards.

Mais cela n'a pas suffi alors que le trafic aérien s'est effondré.

Dans le cadre de ce nouveau plan, les 3 milliards de prêts accordés auparavant vont être convertis en un instrument de capital hybride. « Le prêt direct de 3 milliards d'euros accordé par l'État français à Air France via Air France-KLM fin mai 2020 sera converti en Titres Super Subordonnés du même montant nominal à Air France via Air France-KLM, permettant au Groupe de restaurer une partie de ses fonds propres en normes comptables IFRS  » a précisé Air France.

Augmentation de capital d'Air France

Parallèlement l'Etat va également souscrire de nouvelles actions dans le cadre d'un augmentation de capital pour un montant maximum d'un milliard d'euros ce qui permettra d'augmenter sensiblement la participation de l'Etat qui atteint aujourd'hui 14,3% du capital.

China Eastern a annoncé qu'elle allait souscrire à cette augmentation de capital mais que sa participation restera inférieure à 10%.

Les Pays-Bas et Delta Air Lines ne souscriront pas à l'augmentation de capital

L'Etat néerlandais qui possède 14% du capital ne souscrira pas à cette augmentation ce qui diluera sa participation. Delta Airlines, qui détient 8,8% du capital social, a également informé le Groupe qu'elle ne souscrira pas à cette augmentation de capital en raison du cadre actuel de la loi CARES en vigueur aux Etats-Unis.

L'aide vise à éviter l'insolvabilité du groupe et à garantir l'emploi au sein de la compagnie aérienne française.

Il est à noter que des clauses ont été insérées afin de permettre à l'Etat de baisser sa part au capital dans les 12 mois si le groupe aérien va mieux à moins que la part de l'Etat soit réduite à moins de 25% des fonds propres d'ici à cette échéance.

Si la participation de l'Etat n'est pas sensiblement réduite dans les 6 ans après la recapitalisation, un plan de restructuration sera envoyé à la Commission Européenne.

Par ailleurs tant qu'Air France ne rembourse pas cette recapitalisation, le groupe ne pourra pas payer de dividendes, racheter des actions ou potentiellement acquérir des entreprises concurrentes à hauteur de plus de 10% du capital.

Air France va céder 18 créneaux à Roissy

Air France devra également céder 18 créneaux horaires par jour à l'aéroport d'Orly à des concurrentes basées à Orly comme Air Caraïbes,  Corsair, Easyjet, Volotea, Vueling (la Commission Européenne avait demandé à Air France de céder 24 créneaux). Un mandataire sera chargé de surveiller les instructions de la Commission Européenne.

Au final l'ensemble de ce projet couplé au redressement attendu de l'EBITDA, aidera progressivement le Groupe à réduire le ratio Dette nette/EBITDA sous 3,0x d'ici 2023.

« Des mesures supplémentaires visant à renforcer davantage le bilan sont actuellement à l'étude, plusieurs mesures devant être prises avant l'assemblée générale annuelle de 2022, étant donné que les capitaux propres du Groupe resteront négatifs après cette première étape  » a assuré Air France...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous en faveur d'un passeport vaccinal Covid pour voyager?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !