Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

L'Etat vient encore une fois au secours d'Air France alors que l'épidémie de Covid s'éternise avec un plan de soutien de 4 milliards d'euros. Mais cette aide intègre pour 75% un prêt déjà consenti de 3 milliards l'an passé...

La crise affecte durement le transport d'autant que la reprise est encore lointaine alors que la France est une nouvelle fois en confinement en ce mois d'avril 2021.

L'Europe avait donné son accord en mai 2020 pour un plan de sauvetage de 7 milliards d'euros comprenant un prêt d'actionnaire de l'Etat de 3 milliards ainsi qu'une garantie pour des prêts auprès de banques pour une valeur de 4 milliards.

Mais cela n'a pas suffi alors que le trafic aérien s'est effondré.

Dans le cadre de ce nouveau plan, les 3 milliards de prêts accordés auparavant vont être convertis en un instrument de capital hybride. « Le prêt direct de 3 milliards d'euros accordé par l'État français à Air France via Air France-KLM fin mai 2020 sera converti en Titres Super Subordonnés du même montant nominal à Air France via Air France-KLM, permettant au Groupe de restaurer une partie de ses fonds propres en normes comptables IFRS  » a précisé Air France.

Augmentation de capital d'Air France

Parallèlement l'Etat va également souscrire de nouvelles actions dans le cadre d'un augmentation de capital pour un montant maximum d'un milliard d'euros ce qui permettra d'augmenter sensiblement la participation de l'Etat qui atteint aujourd'hui 14,3% du capital.

China Eastern a annoncé qu'elle allait souscrire à cette augmentation de capital mais que sa participation restera inférieure à 10%.

Les Pays-Bas et Delta Air Lines ne souscriront pas à l'augmentation de capital

L'Etat néerlandais qui possède 14% du capital ne souscrira pas à cette augmentation ce qui diluera sa participation. Delta Airlines, qui détient 8,8% du capital social, a également informé le Groupe qu'elle ne souscrira pas à cette augmentation de capital en raison du cadre actuel de la loi CARES en vigueur aux Etats-Unis.

L'aide vise à éviter l'insolvabilité du groupe et à garantir l'emploi au sein de la compagnie aérienne française.

Il est à noter que des clauses ont été insérées afin de permettre à l'Etat de baisser sa part au capital dans les 12 mois si le groupe aérien va mieux à moins que la part de l'Etat soit réduite à moins de 25% des fonds propres d'ici à cette échéance.

Si la participation de l'Etat n'est pas sensiblement réduite dans les 6 ans après la recapitalisation, un plan de restructuration sera envoyé à la Commission Européenne.

Par ailleurs tant qu'Air France ne rembourse pas cette recapitalisation, le groupe ne pourra pas payer de dividendes, racheter des actions ou potentiellement acquérir des entreprises concurrentes à hauteur de plus de 10% du capital.

Air France va céder 18 créneaux à Roissy

Air France devra également céder 18 créneaux horaires par jour à l'aéroport d'Orly à des concurrentes basées à Orly comme Air Caraïbes,  Corsair, Easyjet, Volotea, Vueling (la Commission Européenne avait demandé à Air France de céder 24 créneaux). Un mandataire sera chargé de surveiller les instructions de la Commission Européenne.

Au final l'ensemble de ce projet couplé au redressement attendu de l'EBITDA, aidera progressivement le Groupe à réduire le ratio Dette nette/EBITDA sous 3,0x d'ici 2023.

« Des mesures supplémentaires visant à renforcer davantage le bilan sont actuellement à l'étude, plusieurs mesures devant être prises avant l'assemblée générale annuelle de 2022, étant donné que les capitaux propres du Groupe resteront négatifs après cette première étape  » a assuré Air France...

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS