Partagez cet article :

Selon le journal La Tribune, toujours bien informée sur Air France, Transavia pourrait se transformer en une vraie compagnie low-cost en n'étant plus uniquement une compagnie loisirs.

La compagnie Air France pourrait finalement se désister d’un certain nombre de routes à Orly en faveur de Transavia.

Par ailleurs, la flotte de Transavia va se développer pour cumuler 30 avions d'ici 5 ans contre 11 cet été.

Un changement logique alors qu'Air France ne pouvait plus se permettre de ne pas avoir une vraie compagnie low-cost. 

Lufthansa, par exemple, a transféré de nombreux vols vers sa filiale Germanwings et de son côté IAG (regroupant British Airways et Iberia) a racheté récemment le solde du capital de la low-cost espagnole Vueling.

Ces changements pourraient intervenir l’an prochain même si les détails n’ont pas été dévoilés.

Jusqu'à présent Air France a tenté de résisser aux compagnies low-cost via sa propre marque: la compagnie avait lancé en fin d'année dernière son offre prix Mini.

Mais cela n'a pas semblé suffisant d'où la nécessité de renforcer Transavia un changement de position que l'on a vu poindre dernièrement: lors de la présentation des résultats 2012 en février dernier le groupe avait annoncé qu'il allait développer Transavia.

Cependant il y a un obstacle de taille: les pilotes d’Air France qui seront éventuellement transférés chez Transavia vont devoir travailler plus pour  gagner moins d’argent.

En outre, Transavia utilise des sous-contractants pour ses opérations au sol ce qui ferait moins d’emplois au sein d'Air France: un changement qui ne plairait sans doute pas aux syndicats.

Récemment les syndicats d’Air France se sont plaints au gouvernement des menaces sur leurs emplois que font peser les compagnies du Golfe.

Il est à noter que la seconde partie du plan de réduction de coûts d’Air France va être dévoilé au Comité Central d’Entreprise le 4 octobre prochain.

Le plan de restructuration concernera les activités court, moyen-courriers ainsi que l'offre cargo de la compagnie: des activités qui souffrent particulièrement de la concurrence des low-costs et de la conjoncture économique.

www.airfrance.fr

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: