Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

eco-premium-siege-air-france

Air France a réalisé un bénéfice net d'un milliard d'euros au cours du premier semestre 2010 contre une perte de 573 millions l'an passé. Ses revenus ont augmenté de 14,8% à 12,37 milliards d'euros.

Le premier semestre de l'exercice fiscal d'Air France (avril à septembre 2010) est encourageant pour la compagnie aérienne: la compagnie a renoué avec les bénéfices, qui atteignent 1,03 d'euros (suite à la plus-value liée à la vente d'Amadeus et la provision pour l'amende liée à un entente sur le marché Cargo) et ses revenus augmentent également à 12,37 milliards d'euros (+14,8%).

«Dans un environnement économique plus favorable, toutes les actions stratégiques que nous menons depuis un an, nous permettent de redevenir profitables. Le deuxième trimestre est particulièrement satisfaisant et malgré la perturbation du mois d’avril, nous avons amélioré notre résultat d’exploitation de près d’un milliard d’euros semestre sur semestre. Cela a demandé une grande mobilisation de l’ensemble du groupe, et avec Peter Hartman Président de KLM, nous tenons à remercier tous les salariés pour les efforts qu’ils ont accomplis. Si nous avons fait beaucoup en peu de temps, nous devons rester concentrés sur le chemin qu’il nous reste à parcourir pour retrouver un niveau de rentabilité créateur de valeur. C’est notre ambition pour les trois prochaines années» a déclaré Pierre-Henri Gourgeon, directeur général d'Air France.


Au cours de ce semestre, le coefficient d'occupation de la compagnie a gagné un point et demi à 83,3%% et les recettes unitaires continuent de s’améliorer et se rapprochent de leur niveau d’avant la crise: la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) augmente de 17% avec une progression sensible aussi bien sur le réseau moyen-courrier que le réseau long-courrier. Cependant, la recette unitaire en classe avant n’a pas encore retrouvé son niveau d’avant la crise, malgré le retour de la clientèle premium dans les classes affaires et première. L'activité passagers a généré un chiffre d'affaires total de 9,493 milliards d'euros en hausse de 13,6%

L'activité cargo a également vu son coefficient de remplissage gagner  4,1 points à 67,7%. Cette activité est en fort rebond avec une haus de 39,9% des revenus au cours du semestre soit une chiffre d'affaires de 1,475 milliard d'euros.

Seul point négatif, l'activité loisirs (Transavia et Martinair) est l'une de celle qui a le plus souffert durant ce semestre notamment du fait de la fermeture du ciel européen suite à l'éruption volcanique en Islande : le chiffre d’affaires est en baisse de 2,6% à 589 millions d’euros et le résultat d’exploitation passe de 64 millions au 30 septembre 2009 à 23 millions d’euros au 30 septembre 2010.

Dans les conditions actuelles de marché, le groupe a pour objectif de dégager un résultat d’exploitation annuel supérieur à 300 millions d’euros pour la totalité de son exercice fiscal 2010-2011.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut