Partagez cet article :

Le Canadien Air Transat affirme vouloir être «pris au sérieux» en tant qu’option pour les voyageurs d’affaires, en particulier les PME soucieuses de leur budget.

Dans une interview accordée cette semaine au World Travel Market à Londres, Adrian Keating, directeur commercial du transporteur low-cost pour le Royaume-Uni et l'Irlande, a déclaré qu'Air Transat «n'a jamais été associée aux voyages d'affaires, mais rien ne nous en empêche d’y être».

Keating a souligné l'arrivée de 15 appareils Airbus A321LR d'ici 2022, qui disposent tous de 12 sièges plus grands en classe Club.

«Le produit Club est aussi bon, sinon meilleur, que la plupart des produits haut de gamme de nos concurrents. Nous ne pouvons pas le comparer à un produit doté d’un lit s’allongeant totalement à l’horizontale, mais il n’ya aucune raison pour qu’il ne plaise pas aux voyageurs d’affaires, en particulier ceux pour qui les coûts sont importants », a-t-il déclaré.

Un billet en classe Club offre aux passagers un comptoir d'enregistrement dédié, une procédure accélérée de contrôle de sécurité, un embarquement prioritaire, une couverture, un kit de toilette et un service de restauration amélioré à bord, mais sans accès à un salon pour le moment.

Au Canada, Air Transat est un transporteur oisirs proposant des forfaits vacances et des vols charters, mais M. Keating a déclaré qu'en Europe, elle opérait uniquement à titre de transporteur aérien commercial.

La semaine dernière, elle a rejoint la Business Travel Association du Royaume-Uni et a testé des tarifs de PME avec des sociétés de gestion de voyages d’affaires locales, avec lesquelles elle espère nouer de nouveaux partenariats.

Air Transat a récemment annoncé que son service Londres-Gatwick-Toronto augmentera ses fréquences d'une fois par jour à deux fois par jour l'été prochain, tandis que la route Gatwick-Montréal passera de trois à cinq vols par semaine.

Air Transat augmentera également ses capacités au départ de Glasgow et Dublin vers Toronto, où il remplacera des Airbus A310 par des A330.

Le transporteur effectue également des vols sans escale de Manchester à Toronto cinq fois par semaine en été et deux fois par semaine en hiver, assurant des correspondances vers Vancouver, Montréal et Calgary.

Keating a déclaré que la demande du Royaume-Uni avait été relativement stable cette année, mais que la compagnie aérienne ne l'a pas considéré comme négatif.

Il a ajouté : «la bonne nouvelle est que le marché britannique est énorme. Nous devons donc acheminer une partie du trafic entre Heathrow et Gatwick, c’est l’un de nos plus grands défis. Tant de trafic canadien est basé à Heathrow, nous voulons en transporter une partie à Gatwick et travaillons avec eux pour nous aider à le faire. Glasgow et Manchester sont également très importants. Il a récemment été annoncé dans la presse qu’une autre grande compagnie aérienne souhaitait devenir le deuxième transporteur national du Royaume-Uni en matière d’aéroports régionaux. Nous sommes une compagnie aérienne qui opère déjà à partir des régions et c’est très important pour nous. Nous voulons faire prendre conscience au public que les habitants des régions ont une bonne connectivité avec le Canada plutôt que de devoir prendre l'avion ou se rendre à Heathrow.»

Au cours des six premiers mois de l'année, Air Transat a réalisé un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de dollars avect une perte d'exploitation de 72,4 millions de dollars.

Sa séduction sur le marché lucratif des voyages d’affaires n’est pas surprenante. Des transporteurs à bas coûts tels que Norwegian et Easyjet ont également tenté d'accroître leur attractivité sur ce segment, réalisant ainsi des gains financiers plus importants sur les liaisons à destination des entreprises.

Air Transat doit faire face à la concurrence transatlantique de Westjet, Air Canada et British Airways, bien que, selon Keating, elle se distingue du premier en se concentrant sur la côte est et des deux dernières via des tarifs plus abordables.

L’un des plus grands points d’interrogation qui pèse sur l’avenir de la compagnie est son acquisition imminente par Air Canada, qui a été approuvée par les actionnaires et attend l’approbation réglementaire (la prise de contrôle a été critiquée dans certains trimestres pour avoir réduit la compétitivité du marché canadien).
Les dirigeants d’Air Canada ont dit à Business Traveler que les décisions concernant l’avenir d’Air Transat n’avaient pas encore été prises. Il est possible qu’elle soit intégrée à la filiale à bas coût d’Air Canada, Air Canada Rouge.

Mais pour l’instant, selon Keating, c’est «le business comme d’habitude». «Jusqu’à ce que l’on nous dise le contraire, nous sommes des concurrents et nous nous battrons pour des affaires sur les routes sur lesquelles nous opérons» a-t-il déclaré.

https://www.airtransat.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?

EN BREF

AGENDA

Du 01/9/2019 au 17/12/2019
Autumn in Barbagia, Sardaigne
Du 24/9/2019 au 19/1/2020
Degas à l'Opéra, Musée d'Orsay, Paris
Du 11/10/2019 au 19/1/2020
Rembrandt-Velázquez, Rijksmuseum, Amsterdam
Du 03/12/2019 au 09/12/2019
Semaine de la gastronomie polonaise, Paris
Du 21/11/2019 au 14/2/2020
Tekkal, couleurs de Corée, Paris

SECURITE

6 décembre 2019

  • Comores

    Tempête tropicale BELNA La tempête tropicale BELNA a conduit les autorités comoriennes à déclencher, le 5 décembre, l'alerte cyclonique – niveau de vigilance. A ce stade, la dépression tropicale est éloignée des côtés comoriennes. Toutefois, il est recommandé de se tenir informé de l'évolution de la situation, d'adapter ses déplacements en conséquence, de ne pas prendre la mer et de se renseigner sur le maintien des liaisons inter-îles et avec Madagascar et la Réunion. Plus d'informations sur les consignes (…)

  • Colombie

    Manifestations et blocages Les mouvements sociaux se poursuivent en Colombie, où des appels à la grève sont régulièrement lancés. Les transports publics peuvent subir d'importantes perturbations, rendant difficile la circulation dans les principales villes. Il est vivement recommandé de se tenir informé de la situation auprès des médias locaux avant tout déplacement. Route entre Bogota et Medellin Suite à un important éboulement, l'autoroute entre Bogota et Medellin n'est plus praticable qu'entre 7h et (…)

  • Kénya

    Fortes pluies De fortes pluies affectent le Kenya depuis plusieurs jours. Ces précipitations ont entraîné des glissements de terrain et d'importantes inondations notamment dans le bassin du lac Victoria et le delta inférieur de la Tana River. Les régions côtières et centrales sont également touchées par de très fortes précipitations, ce qui rend les déplacements routiers particulièrement difficiles. Il est recommandé d'adapter ses déplacements en conséquence et de se tenir régulièrement informé de (…)

Aller en haut