Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Alitalia va suspendre sa route Rome-Pékin seulement 19 mois après sa relance en août 2016.

Selon des sources au sein d'Alitalia contactées par Business Traveller, « la décision de suspendre la vente des billets sur la route Rome-Pékin à partir de l'été 2018 est due à l'impossibilité d'obtenir de meilleurs créneaux horaires auprès des autorités chinoises malgré les demandes répétées d'Alitalia. Les créneaux horaires actuels ne permettent pas des correspondances faciles…La route n'est plus profitable. Cependant Alitalia est prête à reconsidérer cette décision si la situation change ».

En Décembre 2016, Alitalia avait tenté d'améliorer ses correspondances en Chine via Pékin en étoffant ses accords de partage de code avec China Southern membre de Skyteam.

Alitalia a ainsi pu avoir accès à des villes comme Guangzhou, Xian, Chengdu, Chongqing et Shenyang tandis que China Southern a pu profiter de 19 vols en partage de code sur les routes d'Alitalia au départ de Rome vers des destinations domestqiues, européennes et d'Amérique du Sud.

En 2013, Alitalia avait déjà suspendu la route Rome-Pékin pour la relancer en 2016 suite à la montée au capital d'Etihad Airways qui avait acquis 49% de son capital.

En mai 2017 du fait de la concurrence frontale des low-costs, Alitalia a lancé une procédure de faillite. Plusieurs compagnies aériennes postulent à sa reprise dont Lufthansa.

www.alitalia.com

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS