Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

american-airlines-sieges-affaires

Suite aux nombreuses critiques de ces derniers jours et deux atterrissages d’urgence en trois jours, American Airlines a décidé de mettre 8 avions à terre.

L'incident initial s'est produit le 29 septembre sur un vol reliant Boston à Miami du fait d'une rangée de sièges mal fixée.

Le deuxième incident s'est produit sur un vol de New York vers Miami.

Les deux avions ont du atterrir en urgence à l’aéroport de JFK de New York.

Le New York Post a également signalé que des sièges mal fixés sur un vol reliant Vail dans le Colorado à Dallas le 26 septembre.

Enfin, il semble y avoir eu d'autres problèmes sur un vol Paris-Miami lors d'un vold e 30 heures où l'avion a du atterrir d'urgence à cause d'un altimètre défecteux et les passagers n'ayant pas pu embarquer à bord d'un second appareil, les portes ne s'ouvrant pas.

«Toi, American Airlines, ne devrais plus faire de vols pour traverser l'Atlantique. Tu n'as pas le savoir-faire. Tu n'as pas l'équipement. Et tes employés ont clairement perdu tout intérêt dans tes opérations» s'était plaint l'écrivain Gary Shteyngart qui avai pris ce vol.

Les pilotes plaident non coupables mais pointent les incidents due à l'âge de la flotte

L'association de pilotes Allied (ALA), qui représente des pilotes d'American Airlines, a publié un communiqué le 1er octobre se plaignant «d’allégations de la part de la direction que lespilotes continuent à perturber les programmes de vol avec des demandes insignifiantes d'entretien. »

Le Président du syndicat ALA, Keith Wilson d'APA a déclaré, « les règlements du secteur aérien et les procédures fédérales exigent de la part d'American Airlines que toutes les anomalies mécaniques connues soient écrites dans le carnet de l'entretien des avions pour réparation. »

Il a indiqué ensuite dans une déclaration, « Américain exploite actuellement la flotte d'avions la plus ancienne de l'industrie, ce qui exige un entretien beaucoup plus fréquent que chezd'autres transporteurs qui opèrent des aviosn plus récents. »

Suite à ces problèmes American a mis à terre un total de huit avions, y compris les deux avions qui comprenaient des sièges mal fixés afin qu’ils soient inspectés.

Selon abcnews.go.com, une porte-parole d’American,Andrea Huguley, a expliqué: «par précaution, Américain a décidé de réinspecter proactivement huit 757s aujourd'hui qui pourraient probablement poser des soucis. Les sièges ont été installés par les équipes de maintenance d’American dans le cadre d’un contrat d’entretien. Ce problème ne vient d’une équipe ou d’un centre de maintenance particulier. »

Dès la semaine passée nous avions publié un article indiquant que la compagnie s’était excusée aux membres de son programme de fidélité pour ses nombreux retards récents (voir http://www.businesstravel.fr/fil/13127-american-airlines-s-excuse-de-ses-retards.html).

American avait expliqué ces retards par «une augmentation des demandes de maintenance de la part des membres d'équipage et par des pilotes se faisant porter malades».

Rappelons qu'avant de se mettre sous la proctection de la loi sur les faillites American Airlines avait passé une commande record de 460 boeing et Airbus (http://www.businesstravel.fr/2011112311402/newsflashes/newsflash/american-airlines-donne-des-details-sur-sa-commande-record-de-460-airbus-et-boeing.html).

Ces avions seraient bienvenus actuellement...

www.aa.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut