Partagez cet article :

La compagnie aérienne japonaise ANA a prolongé les tests de son fauteuil roulant autonome à l'aéroport de Tokyo-Narita jusqu'au 28 novembre de cette année.

Ces fauteuils roulants, développés conjointement par Panasonic et le fabricant japonais de fauteuils roulants électriques Whill, ont fait leurs débuts en mai de cette année.

La compagnie aérienne a déclaré que l'aéroport de Narita avait été choisi pour effectuer les essais en raison de son statut de plaque tournante internationale.

Compte tenu des grandes distances entre certaines portes de correspondance de l'aéroport, ANA emploie maintenant environ 300 fauteuils roulants par jour pour aider les passagers à atteindre leurs portes rapidement et facilement.

Pendant cette période, de vrais passagers seront également impliqués dans ces tests.

ANA a pour objectif de mettre en service ces fauteuils roulants autonomes à l'aéroport de Narita après 2020.

Les fauteuils roulants électriques autonomes sont capables de détecter et d'éviter de manière indépendante les obstacles sur leur chemin, y compris les autres personnes. Un membre du personnel d'ANA sera également disponible pour servir de guide.

«ANA a toujours donné la priorité à l’accessibilité de nos services. Nous nous efforçons d’établir les normes en matière d’innovation technologique et d’accessibilité. Ces tests contribueront grandement à garantir que les avantages de l’aéroport de Narita seront pleinement accessibles à tous les passagers. Les fauteuils roulants autonomes intègrent la dernière technologie intelligente pour aider ceux qui ne sont pas familiarisés avec l'aéroport de Narita à atteindre leurs portes à temps. ANA souhaite simplifier tous les aspects de l’expérience de voyage et ces fauteuils roulants autonomes contribueront à alléger le stress lié aux correspondances à l’aéroport» a déclaré Juichi. Hirasawa, premier vice-président de l'ANA.

Une mise en service prévue pour 2020

En 2020, les passagers transitant par l'aéroport de Narita pourraient également bénéficier d'une reconnaissance faciale de bout en bout.

Plus tôt cette année, ANA a également commencé à expérimenter des bus sans chauffeur à l’aéroport Haneda de Tokyo, tandis qu’un autre transporteur japonais, Japan Airlines, a commencé à tester la technologie de reconnaissance vocale alimentée par l’IA aux comptoirs d’enregistrement internationaux des aéroports de Narita et de Haneda.

ANA dans le Dow Jones Sustainibility Index

ANA a par ailleurs été inclue dans l'index Dow Jones Sustainbility World pour la 3ème année consécutive et la 4ème pour la partie Asie. La compagnie aérienne a été choises poru ses efforts en matière de développement durable dont sa stratégie envers le Climat, son activité opérationnelle pro-environnement et son audit environnemental. Elle a aussi été reconnue pour son initiatives en matière de droits de l'homme, des citoyen, son activité philanthropique, sa politique de prévention de la vie privée, la manière dont elle recrute les talents t les garde, sa gestion des crises et ses pratiques en matière de sécurité de l'information.

https://www.ana.co.jp/fr/fr/

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut