Partagez cet article :

La compagnie aérienne japonaise ANA a prolongé les tests de son fauteuil roulant autonome à l'aéroport de Tokyo-Narita jusqu'au 28 novembre de cette année.

Ces fauteuils roulants, développés conjointement par Panasonic et le fabricant japonais de fauteuils roulants électriques Whill, ont fait leurs débuts en mai de cette année.

La compagnie aérienne a déclaré que l'aéroport de Narita avait été choisi pour effectuer les essais en raison de son statut de plaque tournante internationale.

Compte tenu des grandes distances entre certaines portes de correspondance de l'aéroport, ANA emploie maintenant environ 300 fauteuils roulants par jour pour aider les passagers à atteindre leurs portes rapidement et facilement.

Pendant cette période, de vrais passagers seront également impliqués dans ces tests.

ANA a pour objectif de mettre en service ces fauteuils roulants autonomes à l'aéroport de Narita après 2020.

Les fauteuils roulants électriques autonomes sont capables de détecter et d'éviter de manière indépendante les obstacles sur leur chemin, y compris les autres personnes. Un membre du personnel d'ANA sera également disponible pour servir de guide.

«ANA a toujours donné la priorité à l’accessibilité de nos services. Nous nous efforçons d’établir les normes en matière d’innovation technologique et d’accessibilité. Ces tests contribueront grandement à garantir que les avantages de l’aéroport de Narita seront pleinement accessibles à tous les passagers. Les fauteuils roulants autonomes intègrent la dernière technologie intelligente pour aider ceux qui ne sont pas familiarisés avec l'aéroport de Narita à atteindre leurs portes à temps. ANA souhaite simplifier tous les aspects de l’expérience de voyage et ces fauteuils roulants autonomes contribueront à alléger le stress lié aux correspondances à l’aéroport» a déclaré Juichi. Hirasawa, premier vice-président de l'ANA.

Une mise en service prévue pour 2020

En 2020, les passagers transitant par l'aéroport de Narita pourraient également bénéficier d'une reconnaissance faciale de bout en bout.

Plus tôt cette année, ANA a également commencé à expérimenter des bus sans chauffeur à l’aéroport Haneda de Tokyo, tandis qu’un autre transporteur japonais, Japan Airlines, a commencé à tester la technologie de reconnaissance vocale alimentée par l’IA aux comptoirs d’enregistrement internationaux des aéroports de Narita et de Haneda.

ANA dans le Dow Jones Sustainibility Index

ANA a par ailleurs été inclue dans l'index Dow Jones Sustainbility World pour la 3ème année consécutive et la 4ème pour la partie Asie. La compagnie aérienne a été choises poru ses efforts en matière de développement durable dont sa stratégie envers le Climat, son activité opérationnelle pro-environnement et son audit environnemental. Elle a aussi été reconnue pour son initiatives en matière de droits de l'homme, des citoyen, son activité philanthropique, sa politique de prévention de la vie privée, la manière dont elle recrute les talents t les garde, sa gestion des crises et ses pratiques en matière de sécurité de l'information.

https://www.ana.co.jp/fr/fr/

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: