Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Baisse des voyages vers les Etats-Unis au Q1 2017

Baisse des voyages vers les Etats-Unis au Q1 2017
Les voyages en provenance d'Europe vers les Etats-Unis ont baissé de plus de 10% au premier trimestre 2017 par rapport à l'an passé…

Un article du New York Times pointe une baisse de 700000 visiteurs vers les Etats-Unis au cours des 3 premiers mois de l'année 2017.

Les visites en provenance d'Europe sont en retrait de 10,1% contre une baisse de 7,1% en provenance du Mexique et de fortes baisses ont été enregistrées en provenance d'Afrique et du Moyen-Orient.

Les visites en provenance du Royaume-Uni, l'un des marchés les plus importants sont en recul de 15,5%.

Ces chiffres ont été publiés par le Département du Commerce américain qui a point une baisse de 4,2% des voyages internationaux au premier trimestre.

Une analyse de Tourism Economics indique que cette baisse représente un manque à gagner de 2,7 milliards de dollars.

Les causes de cette baisse sont difficiles à expliquer mais cela semble correspondre à une perception négative des Etats-Unis depuis l'arrivée de Donald Trump selon Tourisme Economics.

« Ce n'est pas un scoop de dire que la rhétorique et la politique de cette administration affectent la perception du pays dans le monde en créant de l'antipathie envers les Etats-Unis ce qui affecte les comportements de voyages » estime le Président de Tourism Economics, Adam Sacks.

Une autre explication pourrait être le lassitude d'une grande partie de l'humanité envers les guerres à répétition qui engendrent une instabilité peu propice aux voyages, ce qui ne serait pas du à Donald Trump.

Selon une étude de l'Institute for Economics and Peace, les guerres menées par les Etats-Unis ont engendré généralement une hausse de la dette, des impôts, des déficits, une hausse de l'inflation ainsi qu'une baisse de la consommation et de l'investissement en pourcentage du PIB, ce qui a affaiblit l'économie du pays. Sans compter les immenses problèmes sociaux liés au retour de soldats profondément choqués ou mutilés par les expériences vécues comme les vétérans de la guerre du Vietnam.

Depuis les années 80, la dette du pays a fortement augmenté et est passée de 907 milliards en 1980 à 19428 milliards l'an passé : elle est passée de 32,4% du PIB à 106,1% en 2016 (voir en.wikipedia.org/wiki/National_debt_of_the_United_States). Les périodes de guerre ont correspondu à des périodes d'endettement (92% du PIB à la sortie de la seconde guerre mondiale, 53% pendant la guerre du Vietnam dans les années 60...).

La guerre n'est même pas favorable à la consommation. L'investissement dans l'infrastructure, l'éducation ou même la baisse des impôts sont bien plus favorables à la consommation des ménages selon cette étude. Alors que le tourisme est pour de nombreux pays un secteur parmi les plus importants, et alors que les Etats-Unis sont riches de multiples attraits touristiques, peut-être ce secteur devrait-il prendre plus de la place dans la stratégie économique du pays. A suivre...

https://tinet.ita.doc.gov/view/m-2017-I-001/table1.asp

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?