Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Bing.fr: le moteur concurrent de Google se lance sur le marché français

bing-cartes

La version non beta de Bing.fr est opérationnelle depuis cette nuit. Le moteur se positionne comme une alternative à Google en mettant en avant son interface graphique et la pertinence de ses résultats. A noter que son service de cartographie offre une bonne alternative à Google Maps pour certains pays comme le Japon.

 

Pour sa première journée officielle sur le marché français Bing.fr affiche un des châteaux de la Loire en page d'accueil (pour ceux qui n'auraient pas deviné, il s'agit du château de Chenonceaux).

Une manière de mettre en avant la culture française et surtout de montrer sa différence avec Google dont la page d'accueil affiche sa sempiternelle page blanche.

Alors qu'aux Etats-Unis, Bing a réussi à prendre une part de marché de 12,8% sur le marché de la recherche en ligne (et même de 30% si l'on ajoute les sites de Yahoo qui s'appuient sur Bing), en France sa version beta ne comptabilise jusqu'à présent que 3% de part de marché avec 10,6 millions de visiteurs uniques.

Pour gagner le coeur des français, Bing.fr parie sur les partenariats, le respect de la propriété intellectuelle (marques, contenus…) et de la vie privée.

«Nous reconnaissons la valeur de la propriété industrielle en tant qu'éditeur de logiciels. Par ailleurs nous respecterons la vie privée des internantes: Bing.fr ne conservera les données des utilisateurs pendant 6 mois uniquement et lors des recherches nous séparerons l'identité des utilisateurs et leurs habitudes de navigation» a affirmé Eric Boustouller, président de Microsoft France

Une politique de partenariats sélectifs

En terme de partenariats, Microsoft a annoncé ce matin des accords avec Allociné (pour intégrer ses contenus sur le cinéma et notamment les 35 millions de notes de ses membres sur les films, PagesJaunes (pour les contenus locaux) et le GIE-Epresse qui regroupe plusieurs organes de presses dont Le Figaro, Les Echos, le Parisien, l'Equipe, le Nouvel Obs…) ainsi que la DGME (modernisation de l'état).

Les contenus de ces partenaires seront ainsi affichés en priorité et un partage des revenus sera mis en place avec les journaux du GIE-Epresse.

Les articles de ces journaux/magazines partenaires seront diffusés sur le moteur dans les prochaines semaines mais à contrario de Google News, Microsoft n'a pas indiqué si l'ensemble de la presse française pourrait faire publier ses articles sur Bing.fr à l'image de Google News.

Microsoft a par contre affirmé qu'il y aurait un partage de la valeur entre le moteur et les éditeurs dont le taux n'a pas été communiqué.

Les internautes de Bing.fr pourront également profiter des contenus de la Bibliothèque Nationale de France (un accord a été signé depuis l'année passée) soit 1,3 million de documents.

Il est à noter que Bing.fr sera intégré d'ici le second semestre sur tous les téléphones Nokia ainsi que sur le portail de Yahoo France, ce qui devrait lui permettre de doper sa part de marché dans notre pays.

Une réelle alternative à Google Maps

Bing.fr offre aujourd'hui une réelle alternative à Google y compris dans le domaine de la cartographie: ainsi dans le cadre de la recherche d'un itinéraire en voiture au Japon, nous avons constaté que les résultats de Bing.fr étaient plus cohérents que ceux de Google.

Un trajet Isé-Kowasé dans la presqu'île de Kii au Japon dure 2H55 minutes selon Google Maps contre 51 minutes chez Bing pour 79,2 kms.

En résumé Bing.fr propose une bonne alternative technologique à Google.

Notre seul regret reste que son offre en terme d'actualités reste encore trop fermée: là où Google News intègre tous les magazines qui le souhaitent, Bing.fr intègre de façon prioritaire les infos de ses partenaires, ce qui limite la pluralité de l'information.

Par contre, le moteur s'avère facile à utiliser, rapide, efficace et son interface se révèle agréable grâce aux belles photos de sa page d'accueil.

Plus d'informations: www.bing.fr.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?