Partagez cet article :

Boeing a revu à la hausse ses prévisions de demande d’avions commerciaux à long terme : ainsi, compte tenu de l’augmentation du trafic passagers et de la future vague de mise hors service d’avions de ligne, 42 730 appareils neufs seront nécessaires au cours des 20 prochaines années, représentant un montant évalué à 6 300 milliards de dollars. Cette hausse induira une augmentation de la demande de services, avec à la clé un marché aéronautique total évalué à 15 000 milliards de dollars.

Les prévisions annuelles de Boeing, rebaptisées Commercial Market Outlook (CMO) avec l’incorporation de l’analyse détaillée du dynamique marché des services aéronautiques, ont été dévoilées aujourd’hui au Salon aéronautique international qui se déroule à Farnborough du 16 au 22 juillet.

Véritable référence industrielle en matière de prévisions du transport aérien mondial, cette étude prévoit une augmentation du nombre total d’avions de 4,1 % par rapport aux prévisions précédentes.

« Pour la première fois depuis des années, nous assistons à un essor d’économique dans toutes les régions du monde. Cette croissance synchronisée contribue à stimuler le transport aérien mondial. Nous constatons de fortes tendances en matière de trafic aérien, non seulement sur les marchés émergents que sont la Chine et l’Inde, mais également dans les marchés matures d’Europe et d’Amérique du Nord », a déclaré Randy Tinseth, Vice-président du Marketing Commercial de Boeing.

« Parallèlement à l’expansion continue du trafic, les données annoncent une importante vague de mise hors service d’avions commerciaux qui devront être remplacés pour renouveler la flotte mondiale. »

Selon les données de la flotte, plus de 900 avions ont aujourd’hui plus de 25 ans. D’ici le milieu des années 2020, plus de 500 appareils atteindront chaque année le quart de siècle, soit deux fois plus qu’aujourd’hui, ce qui nourrira la vague de mises au rebut. Selon Randy Tinseth, les données disponibles indiquent que 44 % des avions neufs couvriront les besoins de remplacement, tandis que 66 % accompagneront la croissance future.

En incluant les avions qui seront conservés, la flotte mondiale devrait pratiquement doubler pour atteindre 48 540 unités à l’horizon 2037.

Le segment des monocouloirs connaîtra le plus fort taux de croissance au cours de la période de prévisions, avec une demande estimée à 31 360 avions, soit une augmentation de 6,1 % par rapport aux chiffres précédents. Ce marché, qui pèse 3 500 milliards de dollars, est dans une large mesure tiré par la croissance continue des compagnies à bas coût, la forte demande des marchés émergents et l’augmentation de la demande d’avions de remplacement dans des marchés tels que la Chine et l’Asie du Sud-Est.

Sur le segment des gros porteurs, 8 070 avions neufs d’une valeur proche de 2 500 milliards de dollars seront nécessaires au cours des vingt prochaines années. Cette demande est en partie alimentée par la forte vague de remplacements qui commencera au début de la prochaine décennie et à la mise en service d’avions modernes — 787 Dreamliner et 777X — par les compagnies aériennes qui souhaitent étendre leur réseau international.

Par ailleurs, Boeing prévoit la construction de 980 avions-cargo de grande capacité au cours des 20 prochaines années, soit 60 unités de plus qu’en 2017. En outre, les compagnies devraient acquérir 1 670 avions passagers convertis en versions cargo.

  
NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut
Web Analytics