Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Boost: bras de fer entre les pilotes et la direction

 Le conseil des pilotes du SNPL a refusé de signer le projet d'accord pour la low-cost Boost d'Air France. Le Conseil a aussi refusé de soumettre un référendum concernant cet accord aux pilotes. Boost vise portant un démarrage cet hiver...

air france a340

Après réexamen du projet ce mercredi le Conseildes pilotes du syndicat majoritaire SNPL souhaite ainsi rouvrir les négociations avec la direction d'Air France sur les points qui ne lui conviennent pas.

Dans un courrier le SNPL avait déjà indiqué le 10 mai dernier qu'il ne le signerait pas en l'état.

Le projet Boost doit être signé par les pilotes d'Air France pour être validé.

Il est à noter que même si l'accord avec les pilotes est fondamental car ils resteront employés par Air France,.

Lles stewards et hôtesses au contraire seront recrutés en dehors de la compagnie à des coûts inférieurs à 40% à ceux du personnel actuel d'Air France.

Des A340 dans un premier temps puis des A350 pour Boost

Air France vise à lancer sa low-cost Boost pour la saison hiver 2017-2018 via 5 Airbus A320.Le nom de la nouvelle low-cost devrait être révélé cet été  avec 3 à 5 routes pour son démarrage.

Des destinations en Espagne, en Italie, en Turquie et en Allemagne sont à l'étude. La compagnie pourrait ensuite débuter des vols long-courriers en 2018 via 3 A340 louées en wet-lease auprès d'Air France avant la commande de 21 A350 dont la livraison débuterait en août 2019. Ces A340 pourront être utilisés alors qu'Air France intègre de nouveaux B787 dans sa flotte.

En 2018, la flotte court/moyen-courrier de Boost pourrait être portée à 10 avions.

La direction vise une flotte de 28 avions pour Boost d'ici 2020 dont 10 avions long-courriers et 18 avions moyen-courriers. Boost a pour objectif une réduction des coûts de 15% par rapport à ceux de l'offre moyen-courrier actuelle et de 18% pour le long-courrier.

Boost débutera sur le moyen-courriers puis sur des routes long-courriers ultra-compétitives

Boost se positonnera sur les routes ultra-compétitives que desservent les compagnies du Golfe notamment vers l'Asie comme Bangkok ou Kuala Lumpur. La compagnie vise également de nouvelles routes ouu la réouverture de routes fermées car non rentables.

Elle sera l'équivalent de la compagnie Eurowings pour le groupe Lufthansa.

Aujourd'hui selon Air France, 35% de ses routes long-courriers et 80% de ses routes court/moyen-courriers ne sont pas rentables.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?