Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

british-airways-a318-vol-affaires-new-york

Grâce à sa prochaine fusion avec Iberia et sa joint-venture transatlantique avec American Airlines, British Airways a de grandes ambitions pour ces prochaines années, démontrées récemment par le lancement de vols quotidiens au départ d'Orly vers Londres. Patrick Malval nous en dit plus sur l'offensive de cette compagnie dont le regard est tourné vers l'Amérique du Nord et du Sud…


BusinessTravel.fr: pourquoi avoir lancé ces nouveaux vols au départ d'Orly?

Patrick Malval, Directeur Général Commercial Europe de l'Ouest British Airways: il ne faut pas oublier que nous avons volé pendant 7 ans à Orly de 1993 à 2000 lorsqu'Air Liberté nous appartenait: 3 vols étaient opérés par British Airways et deux par Air Liberté. En opérant nos nouveaux vols avec des Airbus (A319,320, 321) nous avons beaucoup plus de capacités qu'Air France vers Londres au départ d'Orly avec VLM Airlines. L'aéroport d'Orly va nous offrir une nouvelle zone de chalandise. Nous proposons ainsi depuis cet aéroport des vols vers l'Amérique du Sud via Madrid avec Iberia, vers l'Amérique du nord via Londres avec British Airways et avec Openskies en direct.

Nous avons pour ambition de transporter 80 à 100000 passagers par an entre Londres et Orly et nous aimerions passer rapidement à trois vols quotidiens. Nous sommes persuadés que le taux d'occupation des vols sera même meilleur qu'au départ de Roissy, Orly étant un aéroport de qualité où il est facile de se rendre et de se garer en voiture.

BusinessTravel.fr: quel va être le rôle d'Openskies dans le futur? Quel sera la troisième destination de la compagnie tout affaires? Peut-on imaginer des vols tout affaires vers l'Amérique Latiné

Pactrick Malval: Openskies nous apporte une offre complémentaire par rapport à l'offre affaires de British Airways.

Ses sièges (en Biz Bed) sont ceux de l'ancienne classe affaires de British Airways qui ont été rénovés.

La compagnie continuera à offrir des vols affaires à bas tarifs en point à point de l'Europe vers l'Amérique du nord.

Il est exclu qu'Openskies lance de nouvelles destinations vers l'Amérique du Sud ou même Mexico ses avions, des B757, ayant un rayon d'action trop faible. La mise en place de la fusion avec Iberia va nous obliger à repenser toutes nos routes. C'est dans ce cadre que nous réfléchissons à une troisième route vers l'Amérique du Nord pour Openskies au départ de la France...ou d'un autre pays européen.

Businesstravel.fr: 2010 aura été une grande année pour British Airways avec l'accord pour la fusion avec Iberia et celui de votre joint-venture transatlantique avec American Airlines...et 2011?

Patrick Malval:
les nouveaux vols au départ d'Orly préfigurent notre stratégie. En 2011, nous allons mettre tous nos moyens en commun avec Iberia et avec American Airlines sur l'Atlantique Nord. Le réseau d'Iberia est très complémentaire à celui de British Airways. Iberia nous offre un réseau orienté vers l'Amérique Latine alors que sommes très forts sur l'Amérique du Nord. Alors que nous avons déjà annoncé de nouveaux vols comme Madrid-Los Angeles, Helsinki-Chicago ou Londres Heathrow-San Diego cette année (ndlr: ainsi que des vols tout affaires entre Londres et New York en 2009), nous allons encore dévoiler de nouvelles routes en 2011. Et puis nous pourrions annoncer le rachat d'une troisième compagnie dès l'année prochaine.

BusinessTravel.fr: et en France quel est le bilan de l'annéé

Patrick Malval: les volumes sont bons avec une hausse du trafic passagers de l'ordre de 5 à 6%. En France, la croissance de notre chiffre d'affaires a été même été supérieure à celle du trafic grâce au retour des passagers premium (affaires). Et puis, globalement nous avons annoncé notre premier semestre bénéficaire depuis 2008!

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Achetez une carte d'abonnement Air France!