Partagez cet article :

British Airways a publié une série d'images aériennes prises par le photographe Jason Hawkes sur un avion Embraer 190 entre London City et Edimbourg.

Les photographies comprennent des clichés du Shard et du stade O2 Arena à Londres et du volcan éteint Arthur’s Seat à Édimbourg.

Dans le cadre de ce projet, Hawkes a fourni une série de conseils à d’autres voyageurs sur la manière de prendre la photo parfaite à partir d’un avion qui sont énoncés ci-dessous:

- assurez-vous que votre objectif est le plus près possible de la fenêtre sans le toucher, pour éliminer les reflets.
- essayez toujours de photographier à l'une des «heures dorées», soit l'heure juste après le lever du soleil ou l'heure juste avant le coucher du soleil, pour obtenir une belle lumière chaude et de longues ombres pour accentuer les formes urbaines et naturelles du paysage.
- si vous prenez des images au décollage et à l'atterrissage et que vous avez plusieurs objectifs, utilisez un format compris entre 24 et 70 mm.
- réglez votre appareil photo ou l'appareil photo du téléphone sur une vitesse d'obturation de 1 / 1000e de seconde ou plus, afin d'obtenir des images nettes même si l'avion vibre.

 hawkes2

- si vous avez un reflex numérique, essayez d’utiliser un filtre polariseur. Un filtre polariseur circulaire permet uniquement aux rayons lumineux qui se déplacent dans une direction d'entrer dans l'objectif. C’est un excellent outil, mais il est un peu difficile à utiliser si l’aéronef est en vol stationnaire, car vous devez tourner le filtre pour obtenir l’effet souhaité.
- essayez d’utiliser un grand pare-soleil en caoutchouc, qui sont parfaits pour bloquer les reflets des fenêtres.
-réglez votre appareil photo pour tirer en RAW et en JPEG. Vous devrez régler vous-même le fichier RAW pour en tirer le meilleur parti, mais cela en vaut vraiment la peine et vous donne un contrôle énorme sur l’image finale que vous ne pourriez jamais obtenir avec un fichier jpeg.

hawkes3

Hawkes a également donné un conseil spécifique pour prendre des photos de l’un des avions Embraer 190 de BA sur la liaison Londres Ville-Édimbourg: vous vous asseyez au siège 3A pour le trajet aller et en 3D pour le retour, pour une vue imprenable.

hawkes4

Hawkes a commenté son travail : «au cours des 25 dernières années de ma vie professionnelle, j’ai passé du temps dans les hélicoptères à prendre des vues aériennes du monde entier. Dans un hélicoptère, vos premières préoccupations sont la sécurité, à la fois pour vous-même et pour le pilote, et bien sûr aussi pour ceux au-dessous de vous au sol. C’était une expérience totalement différente de travailler avec un avion de British Airways, c’est certainement la première fois que je reçois un aussi bon café alors que je travaillais! Dans l’hélicoptère, les portes sont soit fermées ou ouvertes mais dans un avion standard, la première chose à laquelle vous devrez devez penser sont les reflets et notamment ceux de la fenêtre».

ba.com, jasonhawkes.com

hawkes5

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut