Partagez cet article :
Le Pont du Golden Gate à San Francisco

Le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom, a ordonné un confinement à domicile pour ses 40 millions d'habitants, alors que les cas de coronavirus continuent d'augmenter dans l'État.

Le confinement est entré en vigueur hier (19 mars) et sera en place «jusqu'à nouvel ordre».

Une déclaration sur le site Web ca.gov a déclaré: «l'officier de santé publique de l'État de Californie et directeur du département de la santé publique de Californie ordonne à toutes les personnes vivant dans l'État de Californie de rester à la maison ou à leur lieu de résidence, sauf si cela est nécessaire pour maintenir la continuité du fonctionnement des secteurs fédéraux des infrastructures essentielles et des services gouvernementaux essentiels, les écoles, les services de garde d'enfants et la construction, y compris la construction de logements. »

L'ordre de séjour à domicile couvre les principales villes californiennes, notamment Los Angeles, Sacramento, San Diego, San Francisco et San Jose.

Les services essentiels, y compris les stations-service, les pharmacies, les épiceries, les restaurants à emporter, les banques et les blanchisseries resteront tous ouverts, mais la liste des services à fermer comprend les restaurants,bars et discothèques, les lieux de divertissement, les gymnases et studios de fitness, les événements publics et rassemblements et les centres de congrès

Un tweet de l'aéroport international de Los Angeles a déclaré que «LAX continuera de fonctionner», idem pour l'aéroport de San Francisco.

Ailleurs dans le pays, d'autres villes/états réfléchissent à des confinements. New York a recommandé à ses habitants de rester à domicile sans que cela soit une obligation pour le moment.

Lundi le New jersey a été le premier état des Etats-Unis à annoncer un couvre-feu de 20h à 5h du matin. En Floride plusieurs plages ont été fermées pour éviter la propagation de l'épidémie.

Les Etats-Unis ont ont par ailleurs émis une alerte de niveau 4, soit la plus élevée hier, en demandant à leurs citoyens de ne pas voyager dans le monde entier.

Ailleurs dans le monde on a appris que la Bavière était le premier état allemand à avoir mis en place le confinement. Le mesure est entré en vigueur vendredi à 23H et devrait durer deux semaines.

A Londres, le Premier Ministre Boris Johnson a ordonné la fermeture des lieux de rassemblement comme les restaurants et les pubs.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: