Partagez cet article :
Un  vion de SAS

Les transporteurs d'Europe du Nord Finnair et SAS viennent d’annoncer d'énormes réductions de capacité…

Finnair vient de publier un communiqué qui précise qu’elle réduira sa capacité de 90% à partir du 1er avril, les réductions restant en place «jusqu'à ce que la situation s'améliore».

Dans un communiqué, la compagnie aérienne a déclaré que «Finnair n'opérera temporairement qu'une vingtaine de liaisons, assurant certaines liaisons critiques d'approvisionnement en air et en fret pour la Finlande dans cette situation exceptionnelle».

«Finnair commencera immédiatement la transition vers ce réseau limité et annulera entre 1 500 et 2 000 vols du 16 au 31 mars».

Les vols vers Londres continueront (bien que la fréquence ne soit pas claire), ainsi que les vols vers Amsterdam, Berlin, Bruxelles, Francfort, Munich, Paris, Stockholm, Zurich et Tokyo. La compagnie aérienne a déclaré qu'elle desservira également Copenhague, Moscou, Oslo, Saint-Pétersbourg, Riga et Tallinn «une fois que les restrictions de voyage vers ces destinations seront levées».

Pendant ce temps, SAS a annoncé qu'elle arrêterait temporairement «la majeure partie de son trafic» à partir d'aujourd'hui (16 mars), ainsi qu’elle va mettre en place des «réductions temporaires de travail» affectant 10 000 employés, soit 90% de ses effectifs.

Dans un communiqué, SAS a déclaré: «en raison de l'épidémie de coronavirus (COVID-19) et des mesures que les autorités ont prises, la demande de voyages aériens internationaux est essentiellement inexistante. Par conséquent, SAS a pris la décision de suspendre temporairement la majeure partie de son trafic à partir du lundi 16 mars jusqu'à ce que les conditions changent. En tenant compte de nos clients, SAS maintiendra dans les prochains jours, dans la mesure du possible, un certain trafic afin de permettre des vols de retour depuis différentes destinations. Nous serons à la disposition des autorités pour ramener des citoyens bloqués ou maintenir des infrastructures importantes pour la société, dans la mesure du possible».

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOTRE MAGAZINE EN FAISANT UN DON : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: