Partagez cet article :
La ville de Wuhan en Chine

Les Entreprises du voyage viennent de diffuser des statistiques de baisse des réaservations alarmantes mais qui étaient prévisibles pour les voyages vers l'Asie...

L'épidémie du SARS-CoV-2 secoue le monde du voyage même si pour l'instant le nombre de morts reste très bas comparativement à une épidémie de grippe dans les pays développés.

Le problème pour le futur sera sans doute pour de nombreux pays d'offrir une réponse adaptée en terme de système de santé à ce virus très infectueux. Pour le moment la France reste relativement épargnée de même que de nombreux pays asiatiques, mais cela n'empêche pas les français de s'inquiéter. D'autant que de nombreuses personnes scotchées (un peut trop) devant leurs téléviseurs s'inquiètent des messages souvent (trop) alarmistes diffusés par les grandes chaines.

De ce fait les agences de voyages voient leurs réservations plombées par ce virus.

A fin janvier 2020, les agences étaient très optimistes pour l'année en cours avec une hausse de 7% des réservations (pour le mois de janvier) pour des vacances en France comparé à l'an passé et de +9% pour les vacances à l'étranger. Mais le virus SARS-CoV-2 a changé la donne. Pour les 23 premiers jours de février les réservations globales sont baisse de 4% pour l'ensemble des destinations. Mais le chiffre atteint -99% pour la Chine ce qui peut paraitre logique mais -61% pour le Cambodge, le Vietnam et la Thaïlande alors que ces pays sont globalement peut touchés par l'épidémie.

Espérons donc que cette épidémie soit maitrisée rapidement. Pour le moment hormis l'Italie et la Corée elle semble plutôt contenue dans les autres pays développés.

Le président des Entreprises du Voyage a cependant tenu à rappeler qu'en cas d'annulation de séjours ou de vol du fait de l'épidémie ceux-ci pouvaient être remboursés si les séjours ont été réservés par une agence de voyage ce qui n'est pas le cas  lorsque l'on réserve par soi-même (nécessité de prendr eune assurance en plus).

On compte aujourd'hui 78000 cas en Chine, 1261 cas en Corée du Sud, 374 cas en Italie, 139 cas en Irane, On compte seulement 16 cas au Vietnam soit pas plus qu'en France et 40 cas en Thaïlande et 1 cas au Cambodge, les réservations vers ces pays ne devraient donc pas logiquement baisser autant. Mais ne dit-on pas que la peur est incontrôlable? Espérons que ces pays montrent qu'ils arrivent à limiter rapidement l'épidémie alors que l'on est tradiitionnellement en haute saison touristique en Asie du Sud-est...

www.entreprisesduvoyage.org

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: