Partagez cet article :

Suite à l'interdiction américaine de voyager depuis la majeure partie de l'Europe et à la progression de la situation liée au coronavirus, Norwegian a décidé d’immobiliser 40% de sa flotte long-courrier et d'annuler jusqu'à 25% de ses vols court-courriers jusqu'à fin mai.

Ces modifications s'appliquent à l'ensemble du réseau de la compagnie.

Jacob Schram, CEO de Norwegian a déclaré : « il s'agit d'une situation sans précédent et nos principales priorités demeurent l’attention et la sécurité apportés à nos clients et nos collègues. Les nouvelles restrictions exercent une pression supplémentaire sur une situation déjà difficile. Nous appelons les gouvernements internationaux à agir maintenant pour que l'industrie aéronautique puisse protéger les emplois et continuer d'être un élément essentiel de la reprise économique mondiale »

 Annulation de 40% de la capacité long-courrier

Du 13 au 29 mars, Norwegian annulera la majorité de ses vols long-courriers vers les États-Unis au départ d'Amsterdam, Madrid, Oslo, Barcelone et Paris.

Du 13 mars à fin mai, elle annulera tous les vols entre Rome et les États-Unis.

Du 29 mars à fin avril, tous les vols au départ de Paris, Barcelone, Madrid, Amsterdam, Athènes et Oslo vers les États-Unis seront annulés.

Toutes les liaisons entre Londres Gatwick et les États-Unis continueront de fonctionner normalement.

Le réseau court-courrier fortement impacté

Norwegian annulera également une grande partie des vols intérieurs en Norvège et des vols en Scandinavie, tel que Oslo-Copenhague et Oslo-Stockholm. Les vols vers l'Italie seront également annulés. Les vols intérieurs et intra-scandinaves seront combinés pour reprotéger nos clients.

Licenciements

La compagnie prévoit par ailleurs de licencier temporairement du personnel pour faire face à cette crise sans précédent.
Elle a déclaré : «pendant une pandémie, la politique de Norwegian est de prioriser et de protéger la santé et le bien-être des employés tout en garantissant la capacité de Norwegian à maintenir ses opérations essentielles et à continuer à fournir des services à ses clients. En raison de la situation extraordinaire liée au coronavirus, qui engendre une chute spectaculaire de la clientèle ainsi qu’une baisse de production, nous devons examiner toutes les mesures envisageables pour réduire les coûts. Cela inclut également des licenciements temporaires pouvant aller jusqu'à 50% de nos employés et leur nombre pourrait augmenter. Tous les départements seront touchés par les licenciements temporaires. Nous avons amorcé, en concertation avec les syndicats, des discussions permettant d’établir un plan de licenciement qui sera communiqué aux départements, stations et employés concernés».

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: