Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Suite à l'interdiction américaine de voyager depuis la majeure partie de l'Europe et à la progression de la situation liée au coronavirus, Norwegian a décidé d’immobiliser 40% de sa flotte long-courrier et d'annuler jusqu'à 25% de ses vols court-courriers jusqu'à fin mai.

Ces modifications s'appliquent à l'ensemble du réseau de la compagnie.

Jacob Schram, CEO de Norwegian a déclaré : « il s'agit d'une situation sans précédent et nos principales priorités demeurent l’attention et la sécurité apportés à nos clients et nos collègues. Les nouvelles restrictions exercent une pression supplémentaire sur une situation déjà difficile. Nous appelons les gouvernements internationaux à agir maintenant pour que l'industrie aéronautique puisse protéger les emplois et continuer d'être un élément essentiel de la reprise économique mondiale »

 Annulation de 40% de la capacité long-courrier

Du 13 au 29 mars, Norwegian annulera la majorité de ses vols long-courriers vers les États-Unis au départ d'Amsterdam, Madrid, Oslo, Barcelone et Paris.

Du 13 mars à fin mai, elle annulera tous les vols entre Rome et les États-Unis.

Du 29 mars à fin avril, tous les vols au départ de Paris, Barcelone, Madrid, Amsterdam, Athènes et Oslo vers les États-Unis seront annulés.

Toutes les liaisons entre Londres Gatwick et les États-Unis continueront de fonctionner normalement.

Le réseau court-courrier fortement impacté

Norwegian annulera également une grande partie des vols intérieurs en Norvège et des vols en Scandinavie, tel que Oslo-Copenhague et Oslo-Stockholm. Les vols vers l'Italie seront également annulés. Les vols intérieurs et intra-scandinaves seront combinés pour reprotéger nos clients.

Licenciements

La compagnie prévoit par ailleurs de licencier temporairement du personnel pour faire face à cette crise sans précédent.
Elle a déclaré : «pendant une pandémie, la politique de Norwegian est de prioriser et de protéger la santé et le bien-être des employés tout en garantissant la capacité de Norwegian à maintenir ses opérations essentielles et à continuer à fournir des services à ses clients. En raison de la situation extraordinaire liée au coronavirus, qui engendre une chute spectaculaire de la clientèle ainsi qu’une baisse de production, nous devons examiner toutes les mesures envisageables pour réduire les coûts. Cela inclut également des licenciements temporaires pouvant aller jusqu'à 50% de nos employés et leur nombre pourrait augmenter. Tous les départements seront touchés par les licenciements temporaires. Nous avons amorcé, en concertation avec les syndicats, des discussions permettant d’établir un plan de licenciement qui sera communiqué aux départements, stations et employés concernés».

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous en faveur d'un passeport vaccinal Covid pour voyager?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !