Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Corsair a présenté sa nouvelle classe Business à Paris ce jour. Le chef étoilé Michel Rostang, Armen Petrossian et la maison Billecart participent à ce projet ambitieux…

Depuis le début du mois de septembre une grande nouveauté a fait son apparition sur certaines lignes de Corsair: une classe affaires.

Après le lancement réussi de sa classe premium en 2012, l'heure est venue pour la compagnie française de monter encore en gamme.

Pour monter ce projet, Corsair a su s'entourer de grands noms du monde de la restauration et du luxe dont Armen Petrossian, Michel Rostang et la maison de champagne Billecart Salmon.

Car la compagnie a décidé de frapper fort: en plus du son menu Signature offert gracieusement en Business et dont les plats ont été conçus par Michel Rostang, Corsair proposera un menu Prestigen de plats froids proposés par la maison Petrossian.

Ce menu sera facturé une 55 euros alors qu'il coûte environ 80 à 90 euros à produire.

«Lorsque Corsair m'a contacté j'ai été un peu sceptique. Je ne suis pas le premier à faire des menus pour l'aérien et il y a de nombreux challenges comme le fait de transporter les plats dans les avions, de les réchauffer, l'altitude… J'ai néanmoins conçu le menu signature et je me suis dit : pourquoi ne pas avoir aussi un menu froid avec du caviar? J'ai tout de suite pensé à Armen Petrossian pour composer ce second menu.

Avec ce second menu froid, nous évitons les écueils liés à la cuisson des aliments » explique le chef étoilé Michel Rostang (en photo ci-dessous).

michel rostang corsair

« Cela a été néanmoins un challenge extraordinaire. Il a fallu sélectionner le caviar le plus adapté à l'altitude » précise Armen Petrossian. « Le caviar est encore trop peu présent dans l'aérien car considéré comme un met de luxe. Pourtant il coûte à peine plus cher que certains verres de champagne » ajoute-t-il (voir sa photo ci-dessous).

armen petrossian

«C'est un projet qui parachève notre stratégie de montée en gamme initiée en 2012. J'ai voulu mettre l'accent pour cette Business sur deux éléments: la gastronomie et la qualité de service en vol. C'est pourquoi nous avons développé un programme de formation spécifique pour 200 personnes dont le personnel navigant et le personnel technique comme les pilotes » explique Pascal de Izaguirre.

Pour le moment cette nouvelle Business est disponible sur les vols vers la Réunion et Maurice depuis le début du mois de septembre 2017.

« Elle sera déployée sur un 3ème B747 à partir du début du mois de novembre sur l'une des routes des Antilles puis à partir de fin novembre elle sera mise en service progressivement sur 4 A330 vers les autres routes des Antilles et l'Afrique » nous confie Julien Houdebine, directeur réseau, Alliances et revenus chez Corsair.

L'Afrique notamment sera un enjeu stratégique alors que le trafic Business est important vers Abidjan. Corsair a fait le pari de se développer en Afrique il y a quelques années, un pari en passe d'être gagné après plusieurs soubresauts avec plusieurs rotations par semaine vers Abidjan en Côte d'Ivoire et Dakar au Sénégal.

corsair business cabine

Les clients voyageant en Business sur les B747 pourront profiter de l'avant du pont supérieur privatisé en mode 2x2 sur 3 rangées.  Dans la business occupera 3 rangées de 2x2x2 sièges. Hormis l'offre de restauration exclusive, les clients auront droit à des sièges lits convertibles équipés d'un ipad pro avec accès WiFi, d'un casque réducteur de bruit Sennheiser et d'une trousse Business. A l'aéroport, ils auront droit à une zone d'enregistrement privée, à un embarquement / débarquement prioritaire et à des salons privatifs.

corsair business sieges

« Si nous n'avions pas réussi le pari de la classe économique premium nous n'aurions pas lancé la Business. Mais la premium marche très bien. Nous comptons des clients entreprises mais aussi des tour-opérateurs et une clientèle loisirs très diversifiée. la clientèle en Business devrait être peu ou prou similaire » précise Julien Houdebine. La prochaine étape pour Corsair sera le renouvellement d'une partie de sa flotte à l'horizon 2020 avec pourquoi pas de nouvelles routes?

En attendant, cette année Corsair a lancé Cuba et s'apprête à bouleverser son image auprès du grand public avec sa Business.

En recrutant Michel Rostang et Armen Petrossian, Corsair frappe fort pour se faire une place sur ce marché. Les quelques journalistes qui ont eu la chance de déguster les produits ce matin peuvent vous l'assurer : les voyageurs ne devraient pas être déçus. Le plateau prestige comprend 30 grammes de caviar Daurenki aux grains moelleux, du tarama et du coeur de saumon fondant à souhait, 1/2 homard breton et sa niçoise de légumes, une assiette de 3 fromages (Morbier, Comté et Brie) ainsi qu'un fondant baulois.

Avec ce menu, Corsair veut redonner ses lettres de noblesses à la gastronomie dans les airs en faisant le pari de faire payer les passagers pour un menu de luxe.

« Nous vivons dans un monde où l'on veut faire croire aux gens que tout est gratuit, ce qui tire la qualité vers le bas. Mais la qualité se paie » affirme Armen Petrossian.

Les épicuriens, les gastronomes ou même les journalistes comprendront…

www.corsair.fr

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut