Partagez cet article :

Les voyageurs d'affaires ne repartiront que s’ils ont l’assurance de pouvoir voyager en sécurité. C’est ce que dévoile un nouveau sondage de FCM Travel Solutions et Corporate Traveler.

Ce sondage indique également que la majorité des entreprises cherchentà revoir leurs politiques de voyage à la lumière des exigences sanitaires du fait de l'épidémie de Covid-19.

Lorsqu'on leur a demandé de classer les déclencheurs qui inciteraient à reprendre les voyages d'affaires, à assouplir ou à lever les restrictions frontalières, 93% des personnes interrogées ont déclaré que la sécurité sanitaire avait un impact important ou quelque peu important.

Cependant, le deuxième élément déclencheur (89%) serait le suivant « notre organisation considère qu'il est sûr de voyager et cela se reflète dans notre politique de voyage ».

En ce qui concerne les changements de la politique de voyage pour l'après Covid-19, 59% des participants ont déclaré que les facteurs de santé et d'hygiène des voyageurs et des fournisseurs seraient la priorité absolue.

Les obligations en matière de devoir de diligence ont été le deuxième domaine de changement le plus important (44% des répondants).

Au total, 1600 gestionnaires de voyages d'affaires, bookers et voyageurs chez les clients multinationaux de la FCM et les PME de Corporate Traveller en EMEA, en Asie, aux Amériques, en Inde, en Australie et en Nouvelle-Zélande ont de nouveau été interrogés lors de ce deuxième sondage de juin 2020.

Le but de répéter l'étude dans le mois suivant le premier sondage était de permettre aux deux sociétés de gestion des voyages d'affaires d'évaluer tout changement dans les intentions de voyage d'affaires des clients alors que les pays continuent d’étudier leurs procédures de restriction aux frontières, de mettre en œuvre des périodes de quarantaine ou des couloirs aériens.

Les compagnies aériennes et les hôtels introduisent eux toujours des mesures d'hygiène.

« Le deuxième sondage de notre enquête sur l'état du marché a montré qu'il y a certainement un sentiment croissant d’envie de voyager chez nos clients. », a déclaré John Morhous, directeur de l'expérience pour FCM et Corporate Traveler.

Pour répondre aux préoccupations des organisations, les sociétés de gestion de voyages déploient de nouvelles propositions pour les voyageurs et les gestionnaires de voyages.

En outre, les associations professionnelles encouragent une réponse unifiée des gouvernements et des autorités de réglementation.

L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) fait la promotion de ses directives « Décollage » qui incluent le port du masque tout au long du voyage, la désinfection, les déclarations de santé et la distanciation sociale là où c’est possible.

Pendant ce temps, l'Association du transport aérien international (IATA) a fait pression contre les quarantaines.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: