Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

A partir du 1er août les voyageurs en provenance de 16 pays vont devoir se soumettre à des tests à l'arrivée en France...

Les visiteurss en provenance de 16 pays vont devoir se soumettre à des test à l'arrivée. En cas de test positif, les voyageurs devront effectuer une quarantaine.

Il s'agit des Etats-Unis, des Emirats Arabes Unis, du Bahreïn, du Panama, d'Afrique du Sud, du Koweït, du Qatar, d’Israël, du Brésil, du Pérou, de Serbie, d'Algérie, de Turquie, de Madagascar, d'Inde et d'Oman.

Le fait que l'Algérie soit l'un des pays autorisé par la liste de l'Union Européenne depuis el 15 juillet avait fait polémique alors que le pays connaît une recrudescence de cas. Il en est de même pour le Maroc, qui n'est à ce jour pas inclus dans la liste.

Les frontières sont déjà fermées pour la plupart de ces pays mais ces mesures concernant les citoyens français qui viennent en France en provenance de ces pays, des citoyens européens ou des citoyens de ces pays ayant une résidence stable en France, des ressortissants disposant d'un titre de séjour ou des personnes de pays tiers en transit de moins de 24H...

Le Premier Ministre a également déconseillé aux français de se rendre en Catalogne, une région où l'épidémie a repris vigueur. Un avis qui ne concerne pas le reste de l'Espagne.

Rappelons que le 15 juillet l'UE a rouvert les frontières extérieures de la zone Schengen à 15 pays : Algérie, Australie, Canada, Géorgie, Japon, Monténégro, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Serbie, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie et Uruguay.

Rappelons que malgré les propos très alarmistes tenus par de nombreux gouvernements le virus est bien moins mortel actuellement. On ne compte quasiment plus de nouveaux cas hospitalisés en France : il y a chaque jour de moins en moins de nouveaux cas hospitalisés ou en réanimation a déclaré Yonathan Freund, médecin urgentiste à la Pitié-Salpêtrière.

Rappelons qu'il va y avoir les élections américaines en novembre et que nombreux sont ceux qui ont intérêt à faire paniquer le monde face à un virus qui n'est finalement pas plus mortel qu'une grosse grippe saisonnière.

Le taux de mortalité du Covid-19  a été fortement réévalué à la baisse et serait de 0,5% selon l'Institut Pasteur et de nombreux malade avaient des maladies graves : diabète, maladies cardio-vasculaires. On a donc confiné l'économie et endetté la France de manière considérable pour une maladie qui a un taux de mortalité très bas et qui touche principalement les personnes très âgées déjà atteintes de maladies chroniques.

Selon la santé publique le taux de mortalité de la grippe saisonnière varie entre 0,2% et 0,5%...On voit donc que la peur a été créée de toute pièce par le système médiatique pour une maladie qui comme l'indique l'Institut Pasteur est à peine plus mortelle que la grippe (0,5% de mortalité) voire identique pour les périodes où le virus grippal est très virulent.

Plutôt que de confiner, il aurait été beaucoup plus sage de protéger cette population, de diagnostiquer, dépister, de faire mettre des masques à toute la population et de faire travailler le reste des français au lieu de confiner les habitants comme le pensait le Professeur Didier Raoult.

L'épidémie et le confinement vont conduire à affaiblir les Etats comme la France avec des endettements fortement revus à la hausse ce qui va les obligere à suivre encore plus des dogmes comptables ce qui a conduit la France et l'Europe à connaitre un taux de croissance bien moins élevé que les Etats-Unis ces 15 dernières années. Ces politiques vont donc poursuivre la voie suivie jusqu'ici, soit la poursuite de la tendance au sous-développement de la France et du continent européen...Rappelons que les dettes sont toujours une entrave à la liberté.

 

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS