Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Il s’agit de la première fois depuis le début du Covid que la Chine assouplit ses règles d’entrée aux frontières…

Il s’agit du plus important changement pour les voyageurs depuis que la Chine a fermé ses frontières au monde en mars 2020.

Le gouvernement a annoncé ce jour que les voyageurs devraient désormais effectuer une quarantaine de seulement 7 jours dans un centre géré par le gouvernement (14j auparavant) suivis de 3 jours d’isolement dans un lieu qu’ils choisissent (7jours avant). Auparavant il fallait respecter une quarantaine obligatoire de 21 jours au total. Les autorités ont donc divisé ce chiffre par 2 même si cette nouvelle règle reste encore très stricte par rapport à la plupart des pays du monde.

Certaines de ces règles avaient déjà été implémentés depuis le début du mois à Pékin à Wuhan ainsi qu’à Wuxi et Xuzhou et dans le Zhejiang. En avril 8 grandes villes avaient baissé leur quarantaine de 14 à 10 jours note le South China Morning Post.

Plus tôt ce mois le gouvernement a autorisé les citoyens chinois résident à l’étranger à visiter des membres de leur famille en Chine ainsi que les étrangers en résidence permanente.

Les autorités de l’aviation ont par ailleurs annoncé que le nombre de vols de passagers internationaux autorisés allait être augmenté alors que des discussions sont en cours avec plusieurs pays. Les compagnies chinoises prévoient désormais d’ajouter des vols internationaux.

Depuis le 6 avril 2022, les voyageurs autorisés à se rendre en Chine depuis ou via la France doivent présenter un résultat négatif à deux tests virologiques (RT-PCR) s’ils ont été vaccinés (deux doses) avec un vaccin inactivé (Sinopharm, Sinovac, etc). Pour les voyageurs non-vaccinés ou vaccinés avec un autre type de vaccin, un test sérologique (détection d’anticorps IgM) est également nécessaire, selon les modalités extraites de la notice disponible sur le site de l’ambassade de Chine en France. Les tests doivent être effectués dans un des laboratoires agréés par l’ambassade de Chine en France ou par l’un des consulats généraux de Chine.

Pour la première fois depuis février, les autorités ont indiqué cette semaine qu’il n’y avait pas eu de nouvelles infections au Covid à Pékin et Shanghai. La politique du 0 Covid reste cependant en place ce qui menace la réouverture totale des frontières.

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS