Enfin un journal libre et détenu par ses salariés : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Enfin un journal libre et détenu par ses salariés : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Depuis le mois de septembre la liste des pays autorisant les voyages sans restrictions aux français s'est restreinte. L'industrie du tourisme se meurt...

Il n'y a plus beaucoup de pays où l'on peut voyager sans restrictions en Europe. La liste qui comptait déjà peu de pays en septembre s'est considérablement réduite depuis : la Suisse, l'Autriche, les Pays-Bas, la Belgique ont appliqué notamment de nouvelles restrictions.

Quelques rares pays autorisent encore les voyages aux français sans restrictions

On peut citer aujourd'hui pour les pays qui n'appliquent pas de restrictions pour les français : la Suède, la Grèce (la France est encore comptée comme un pays à faible risque donc pas de test PCR mais formulaire à remplir avant le voyage), l'Espagne (tout voyage à Madrid est désormais déconseillé par le Quai d'Orsay), le Portugal, la Bulgarie, la Croatie (réservation demandée et formulaire avant voyage), la Pologne, la Serbie, la Macédoine du Nord, la Roumanie (un isolement peut-être demandé en cas de symptômes Covid) et en République Tchèque (au 06/10 la France n'est pas comprise dans les pays à risque).

 Pour les autres pays tests PCR et/ou quarantaine

- Royaume-Uni : le Royaume-Uni a décidé depuis la fin août d'imposer une quatorzaine aux voyageurs français. Elle avait imposée une quatorzaine plus tôt dans l'été aux voyageurs revenant d'Espagne. La même mesure est valable pour les voyageurs français voulant se rendre en Irlande et en Norvège où la période d'auto-isolement n'est que de 10 jours. Les pays baltes (Estonie, Lithuanie, Lettonie) imposent également une période d'isolement depuis le 8 août.

- Allemagne : l'Allemagne de son côté avait déjà imposé il y a quelques semaines de nouvelles mesures aux voyageurs en provenance d'Ile-de-France et de la région PACA. Désormais ces mesures sont valables pour toutes les régions sauf la région Grand Est.

Le ministère allemand a mis en garde contre « les voyages touristiques, non indispensables », à destination de ces régions. Les voyageurs venant de ces régions doivent remplir un formulaire, se déclarer auprès des autorités et doivent passer un test de dépistage au plus tard 72 heures après leur entrée sur le territoire allemand. Dans l'attente de passer e teste et de recevoir les résultats les voyageurs doivent s'auto-isoler.

L'Allemagne applique ainsi une procédure similaire à l'Islande qui demande un test comme Madère, les Açores ou la Turquie.

- Italie : depuis le 22/09 les citoyens français provenant d'Auvergne-Rhône-Alpes, Corse, Hauts de France, Ile de France, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur doivent remplir un formulaire et présenter un test PCR de moins de 72H.

- Suisse : le pays demande désormais une quarantaine de 10 jours pour les pays à hauts risque dont une grande partie des régions françaises (Centre-Val de Loire, Corse, Hauts-de-France, Ile-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire, et Provence-Alpes-Côte d’Azur et Outre-Mer).

- Irlande : une quarantaine de 15 jours est demandée sauf pour les pays avec peu de cas soit ce que l'Union Européenne recommande et qui est intelligent. Les français doivent donc subir une quarantaine contrairement aux citoyens de la Finlande, de l'Allemagne, de l'Islande, de la Lithuanie, Lettonie, Pologne, Chypre, Finlande...

- Islande : pour aller en Islande il faut effectuer un premier test puis faire une quarantaine de 5 jours puis effectuer un second test qui doit être négatif.

- Autriche : des tests PCR de moins de 72H sont désormais demandés pour les voyageurs de plus de 6 ans qui ont séjourné dans certains pays comme la France. Même en cas de test négatif les voyageurs devront à nouveau se faire tester 48H après leur entrée.

- Pays-Bas : une quarantaine de 10 jours est demandée pour quasiment toutes les régions françaises.

- Belgique : un test et une quarantaine sont désormais obligatoires pour les français provenant des zones à haut risque dont l'Ile-de-France.

- Slovaquie: depuis le 18 septembre un test PCR 72 heures avant le voyage permet de s'exonérer de la quarantaine de 10 jours.

- Bosnie: test PCR de moins de 48H.

- Moldavie : entrée interdite pour les français.

- Lithuanie : pour les français confinement de 14 jour set nécessité de présenter un test PCR de moins de 72H.

- Lettonie: auto-isolement de 14 jours pour les français.

- Estonie: quarantaine de 14 jours ou test à l'arrivée puis quarantaine allégée.

- Finlande : frontières fermées pour les français sauf cas particuliers (résidence, liens familiaux, travail, études). La Finlande va autoriser des déplacements de 72H avec un test Covid de moins de 72H pour les français à partir du 23 novembre. Si l'on souhaite rester plus longtemps un second test ou quarantaine sera demandé. On n'en sait pas plus pour le moment.

- Norvège : toute personne arrivant de France doit effectuer une quarantaine de 10 jours.

- Russie : frontières fermées.

- Biélorussie : l'obligation d'autoquarantaine est levée pour les voyageurs français mais il est conseillé de présenter un test PCR.

Le Danemark (pour certains pays dont la France), la Hongrie (pour tous les pays de l'UE) et l'Ukraine ont fermé leurs frontières en septembre.

- Ukraine : l'Ukraine a décidé de rouvrir ses frontières depuis le 25 septembre. La France étant classée en zone rouge,  les voyageurs doivent télécharger l’application Dii Vdoma (désormais disponible en anglais) sur smartphone et s'auto-isoler pendant 14 jours. Toutefois, cet isolement ne s’applique pas aux voyageurs pouvant présenter, lors du passage de la frontière, un test PCR pour lequel le prélèvement a été réalisé au plus tôt 48 heures avant l’entrée sur le territoire et démontrant un résultat négatif pour le COVID-19. L’isolement peut également être levé sur présentation d’un test PCR négatif, réalisé sur le territoire ukrainien dans un laboratoire d’analyses médicales certifié.

Hormis en Union Européenne, les voyageurs français peuvent encore se rendre dans des pays plus lointains. Voici une liste non exhaustive :  Mexique, Brésil, Colombie, Equateur, Colombie, Namibe, Maroc, République Dominicaine, Dubaï, Brésil, Jamaïque, Tunisie, Tanzanie, Egypte, Corée du Sud, Cambodge.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: