Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Le Canada a repris ses tests d'arrivée obligatoires pour les voyageurs aériens entièrement vaccinés.

Le Canada reste sous la politique de Justin Trudeau l'un des pays les restrictifs au monde en terme de Covid. Alors que la majorité des pays européens ont supprimé les tests et passes Covid, Justin Trudeau s'enferme dans une politique qui risque de faire du tort à l'industrie du voyage canadienne.

Le programme de tests Covid aux aéroports de Vancouver, Calgary, Montréal et Toronto avait été temporairement suspendu le 11 juin ».

Ces tests vont être exigés à nouveau.

Contrairement aux procédures de juin, les tests Covid-19 auront désormais lieu en dehors des aéroports pour réduire la congestion dans les terminaux.

Ces tests doivent être effectués avant la fin du jour civil suivant votre arrivée au Canada, soit via un rendez-vous en personne dans une société de de tests ou pharmacie, soit par un rendez-vous virtuel via Internetpour un test d'auto-écouvillonnage.

Les voyageurs ne sont pas tenus de se mettre en quarantaine en attendant le résultat du test.

Les voyageurs recevront un e-mail dans les 15 minutes après avoir rempli leur déclaration en douane s'ils ont été sélectionnés pour le test. Car ces tests sont aléatoires.

L'e-mail contiendra des informations pour les aider à organiser leur test avec un fournisseur dans la région où ils entrent.

Si les passagers sont testés positifs, ils devront s'isoler pendant dix jours à compter du jour du résultat des tests.

L'Agence de Santé publique du Canada a déclaré : « le déménagement des tests en dehors du Canada permettra de tester les voyageurs aériens et de répondre rapidement à l'arrivée de nouveaux variants ou de changements à la situation épidémique. Les tests aléatoires obligatoires se poursuivent aux points d'entrée frontaliers terrestres, sans changement ».

Jean Yves Duclos, ministre de la Santé, a ajouté : « comme nous l'avons toujours dit, les mesures frontalières du Canada resteront flexibles et adaptables, guidées par la science et la prudence. Nous devons maintenir en place les mesures de test aux frontières, car c'est ainsi que nous suivons l'importation du virus COVID-19 et des nouveaux variants préoccupants. Nous continuerons d'adapter nos mesures aux frontières pour équilibrer la nécessité de protéger les Canadiens tout en soutenant notre reprise économique ».

Les voyageurs doivent continuer à fournir les informations de voyage obligatoires dans les 72 heures suivant leur arrivée au Canada via la plateforme ArriveCAN.

Cette mise en place de tests aléatoires pour les vaccinés est un constat de l'échec des vaccins ARNm à arriver à contenir l'épidémie.

Rappelons par ailleurs que les voyageurs non vaccinés ne peuvent toujours pas se rendre au Canada sous le gouvernement de Justin Trudeau.

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS