Enfin un journal libre et détenu par ses salariés : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Enfin un journal libre et détenu par ses salariés : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Les pays européens vont harmoniser leurs critères de voyage et de nouveaux tests Covid antigènes plus rapides devraient permettre la reprise prochaine des voyages…

Mardi 13 octobre les Ministres des Affaires étrangères ont approuvé des critères communs pour les restrictions de voyage au sein de l’Union Européenne.

Ils ont établi une recommandation présentant une cartographie commune des zones à risque au sein de l’UE.

Le Centre Européen de Prévention et de contrôle des maladies devrait publier une carte sur la situation de l’ensemble des pays et régions de l’Union Européenne.

cas covid europe

Chaque zone sera dotée d’une code couleur en fonction de son risque du moins élevé (vert) au plus élevés (rouge). Le niveau de risque sera jugé en fonction du nombre de nouveaux cas pour 100000 habitants sur 14 jours et du taux de positivité.

Ceux qui provient d’une zone verte n’auront pas de mesures de restrictions (quarantaine ou tests).

Pour les zones rouges des exemptions seront cependant possible pour certaines professions.

La mise en place d’un formulaire unique est également prévu.

Le problème : les pays européens ne testent pas pareil

Il est à noter qu'il existe un problème d'harmonisation des tests en Europe car plus l'on teste plus l'on trouve des cas.

Ainsi en France le nombre de cas a explosé parallèlement au nombre de tests mais de nombreux cas sont asymptomatiques.

Par ailleurs, les tests ne sont pas réalisés de la même manière en Europe, ce qui fausse les critères de jugement : dans les tests PCR en France on amplifie d'un facteur 40-42 cycles alors qu'en Espagne on est passé à seulement 30-35 et seulement 25 en Allemagne. Du coup on trouve bien moins de cas en Allemagne.

Pourquoi la France utilise-t-elle autant de cycles ce qui génère bien plus de faux positifs? Selon France Soir ainsi 90% des cas positifs ne sont ni malades ni contagieux ce qui fausse totalement les données sur l'ampleur de l'épidémie en France...

L'Allemagne se conforme aux recommandations des scientifiques avec un CT compris entre 20 et 30, soit 20 à 30 cycles, pourquoi la France ne s'y conforme pas? Est-ce voulu pour faire empirer artificiellement l'épidémie? La question est posée et la justice devrait se pencher sur ces éventuelles manipulations des données épidémiques.

De nouveaux test antigènes bien plus rapides

Par ailleurs l’arrivée de nouveaux tests antigènes devrait révolutionner les voyages et permettre de tester les voyageurs bien plus rapidement.

La société française Eurobio Scientific a ainsi lancé le premier test de diagnostic rapide du SARS-CoV-2.

Le laboratoire Roche a également lancé un nouveau test permettant de détecter les antigènes créés par le système immunitaire en réponse au Sars-Cov-2. Ce test devrait être disponible d’ici la fin de l’année en Europe et permet d’obtenir les résultats en 18 minutes.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: