Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Delta a perdu 12,4 milliards de dollars en 2020

Delta a perdu 12,4 milliards de dollars en 2020

Delta a publié ses résultats financiers pour l'année 2020 : la compagnie américaine affiche une perte nette de 12,4 milliards de dollars.

Les revenus passagers ont diminué de 70% par rapport à 2019, la pandémie de Covid-19 ayant entraîné «l'année la plus difficile de l'histoire de Delta».

Le transporteur a signalé une consommation quotidienne de trésorerie d’environ 12 millions de dollars au dernier trimestre de 2020. Le co-directeur financier par intérim de Delta, Gary Chase, ait déclaré qu’elle avait été « réduite de près de 90% depuis les premiers jours de la pandémie en mars. Nous progressons pour atteindre l'équilibre de trésorerie au printemps ».

Plus tôt ce mois-ci, le PDG de Delta, Ed Bastian, a averti que «les prochains mois pourraient être les plus difficiles », et le président Glen Hauenstein a déclaré que la compagnie aérienne envisageait « trois phases distinctes en 2021 ». « Le début de l'année sera caractérisé par une reprise instable de la demande et une courbe de réservation qui restera réduite, suivie d'un point d'inflexion, et enfin une reprise soutenue de la demande alors que la confiance des clients prend de l'ampleur, que les vaccinations se généralisent et que les bureaux rouvrent» estime Glen Hauenstein. «Pour chaque phase, Delta dispose des leviers sur lesquels agir pour réagir avec succès à l’environnement de la demande , notamment en faisant correspondre étroitement notre capacité de vente à la demande attendue.» Le transporteur a déclaré qu'il continuerait à bloquer les sièges du milieu sur ses avions jusqu’au 31 mars 2021 au minimum, la seule grande compagnie aérienne américaine à s’y être engagée » selon lui.
« Les résultats du trimestre qui s’est terminé en décembre ont couronné l’année la plus difficile de l’histoire de Delta », a déclaré Bastian.

Cet été Delta avait rouvert 7 salons d’aéroport.

Il y a quelques jours le président Donald Trump a approuvé un plan de relance prévoyant 15 milliards de dollars pour l’industrie aérienne américaine. Elle s’ajoute aux 50 milliards offerts en début d’année. Cette aide vise à limiter au maximum les licenciements au sein du secteur aérien.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :