Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Certaines compagnies aériennes ont décidé d'autoriser le paiement des billets en cryptomonnaies: mode ou tendance profonde?

La technologie de la blockchain à la base de nombreuses monnaies numériques qui ont connu un essor fulgurant ces dernières années. On peut citer bien évidemment le Bitcoin, le Bitcoin, Cash,l'Ethereum, le Litecoin ou le Ripple notamment.

Certaines sociétés ont décidé d'accepter les monnaies en Bitcoin comme Microsoft, Twitch, Domino's Pizza, KFC? Subway,Etsy, Bado, Namecheap...Et l'engouement pour les cryptomonnaies s'étend désormais à l'aérien.

AInsi Vueling vient d'annoncer qu'elle allait accepter le paiement des billets d'avions en cryptomonnaies à compter de 2023. 13 cyptomonnaies seront acceptées dont le Bitcoin, le Bitcoin Cash, le Dogecoin, l'Ethereum, le Litecoin, le Shiba Inu et le Wrapped Bitcoin. C'est bitpay qui autorisera les paiements en bitcoin pour Vueling.

Cette décision est importante alors que Vueling deviendra la première low-cost européenne à accepter les cryptomonnaies en janvier 2023.

La compagnie a également annoncé sa présence dans le métaverse : ses clients pouvant utiliser ses canaux de distribution virtuels pour réserver des billets d'avion.

En Asie, la low-cost japonaise Peach accepte depuis 2017 le paiement en Bitcoin et la grande compagnie japonaise ANA depuis 2018.

Hormis Vueling plusieurs compagnies aériennes et agents de voyage offrent déjà la paiement en cryptomonnaie comme Air Baltic qui a été la première compagnie à accepter les cryptos en 2014, AirAsia et ses tokens BigCoin, LOT Polish Airlines, Cheapair.com, Expedixa, Surf Air ou Air Lituanica. La compagnie de tourisme spatial Virgin Galactic autorise également les paiements en cryptomonnaies.

En Espagne toujours Air Europa a lancé en partenarait avec TravelX ce qu'elle assure être le premier billet au format NFT, le NFTicket.

L'une des premières compagnies au monde, Emirates, a annoncé le mois dernier son projet d'accepter les paiement en Bitcoin ainsi qu'en NFT sur son site web. Les NFT permettront selon le COO d'Emirates adel Ahmed Al-Redha d'optimiser les opérations de la compagnie et permettront de suivre d'importants documents ou d'analyser les préférences des consommateurs.

Dès 2016 Tim Clark le PDG d'Emirates avait prédit que la compagnie allait migrer vers technologie ouverte basée sur la technologie blockchain. Selon lui cette technologie permettait d'avoir des données en temps réel afin de faire « de nombreuses choses plus rapidement, intelligemment et d'obtenir la valeur souhaitée, tant en terme d'interaction clients ou fournisseurs».

Plus tôt cette année Emirates a anoncé son projet de transformer son pavillon à l'Exposition universelle de Dubai en un site d'innovation sur le web 3.0.

Ces projets sont en accord avec ceux plus grands des Emirats Arabes Unis. Le pays veut lancer une nouvelle organisation appelée Virtual Asset Regulatory Authority s'intéressant au Web 3. L'organisation veut devenir un pays clé pour l'innovation dans la technologie des blockchain, veut attirer les start-up et a déclaré vouloir devenir un paradis fiscal pour le personnel et les entreprises des sociétés de trading en cryptomonnaies. Dans le rapport Global Crypto Ranking, Dubai se place à la 26ème position. L'Allemagne, Singapour, les Etats-Unis, l'Australie et la Suisse étant les pays les mieux placés.

En Asie Singapore Airlines permet aux membres de son programme digital KrisFlyer d'accéder à un portefeuille numérique baptisé Kris+ pour payer des achats en cryptomonnaies. Aux Etats-Unis des investisseurs proposent également un programme de fidélité basé sur Ethereum pour toute compagnie souhaitant le rejoindre.

Les monnaies numériques sont contrôlés par un groupe d'acteurs et non par un gouvernement ou une banque centrale.

Certains états ont pourtant décidé d'adopter les cryptomonnaies comme devise nationale. EL Salvador est devenu en septembre 2021, le premier pays à adopter le Bitcoin comme monnaie nationale selon le Wall Street Journal.

https://www.wsj.com/articles/bitcoin-comes-to-el-salvador-first-country-to-adopt-crypto-as-national-currency-11631005200

Quel pays d'importance va maintenant décider d'adopter les cryptomonnaies? Dans l'aérien, on a vu que l'engouement d'Emirates, Vueling, LOT, AIr Baltic ou Singapore Airlines était important. Pour le moment aucun grand pays n'a osé passer le pas. La volatilité des cryptomonnaies reste un problème majeur alors que leur valeur a varié considérablement ces derniers mois...

Crédit Photo: Expat License, MIT License.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Achetez une carte d'abonnement Air France!