Partagez cet article :

ana-premiervol-787-tokyo-hong-kong

Un Dreamliner de la compagnie aérienne ANA a du faire une seconde approche sur l'aéroport d'Okayama au Japon alors le train d'atterrissage ne s'est pas déployé automatiquement du fait d'une problème de valve hydraulique. Le pilote a du faire descendre manuellement le train d'atterrissage.

Aucun vol n'ai été annulé suite à cet incident mais le vol suivant NH654 normalement opéré en Dreamliner par ANA au départ d'Okayama vers Tokyo Haneda a été retardé de deux heures.

Cet incident intervient moins de deux semaines après le vol inaugural du Dreamliner par la compagnie ANA.

Selon un porte-parole d'ANA qui s'en est expliqué auprès de Business travailler Asia, même si cet incident est peu fréquent, ce n'est pas un problème grave selon les standards de l'industrie.

«ANA s'attend et est bien préparée pour ce type de situation: un incident technique mineur qui n'affecte pas la sécurité du Dreamliner. En tant que client de lancement du Dreamliner, c'est de notre responsabilité de discuter de chacun de ces problèmes avec Boeing afin d'améliorer les opérations du Dreamliner.»

ANA a terminé les réparations sur le Dreamliner le 6 novembre et celui-ci a pu reprendre ses vols le 7 pour voler d'Haneda à Hiroshima.

Plus d'informations:

www.boeing.com

http://www.ana.co.jp/

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut