Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La compagnie low-cost anglaise qui est très présente sur le marché italien s'intéresse de près à Alitalia.

Easyjet a confirmé qu'elle pourrait être intéressée pour racheter Alitalia.

« Nous pouvons confirmer que nous sommes intéressés. Nous sommes pas autorisés à faire des commentaires concernant ce dossier car le gouvernement nous a demandé de ne pas faire de commentaires à propos d'Alitalia » a déclaré Carolyn Mc Call, la CEO d'Easyjet lors de la réception du premier A320neo de la compagnie à Toulouse.

De son côté, Ryanair qui participe au processus de de rachat, est plus intéressé pour voir les comptes de la compagnie, italienne que pour la racheter.

Ryanair a indiqué que si Alitalia baisse ses capacités elle pourrait déployer jusqu'à 20 avions en sus en deux semaines cet été via de nouveaux accords de leasing et la modification d'horaire d'autres vols. La compagnie pourrait déployer jusqu'à 30 avions d'ici 12 mois.

Easyjet en seconde position à l'international sur le marché italien devant Alitalia

Selon Reuters, Ryanair détient environ 28% des capacités entre l'Italie et l'Europe de l'ouest contre 12% pour Easyjet en seconde position pour les vols internationaux devant Alitalia.

Easyjet est cependant très présente en Italie, l'un de ses principaux marchés européens.

Elle a notamment ouvert une base à Venise en 2016. Grâce à cette base Easyjet a augmenté de 35% ses capacités à Venise en 2016A Venise, Easyjet va aussi profiter de la croissance du trafic international qui s'est fortement développé ces dernières années à l'aéroport de Marco Polo.

«Venise est la seule ville italienne avec Milan et Rome à proposer des vols intercontinentaux depuis 2000 » nous avait alors confié Enrico Marchi président de la société de gestion de l'aéroport Marco Polo de Venise. Venise est devenue la 3ème base italienne d'Easyjet après Milan Malpensa et Naples.

La compagnie avait fermé sa base à Rome Fiumicino il y a quelques mois tout en conservant ses vols.

En 2016, Easyjet avait prévu de transporter 17 millions de passagers en Italie via 180 routes dont 25 à Venise (avec les 10 nouvelles routes).

Le rachat d'Alitalia aurait donc du sens pour Easyjet en lui permettant de s'emparer de nombreux créneaux horaires au sein de la 4ème économie européenne.

Il reste que comme pour Lutfhansa qui serait l'un des 32 postulants au rachat, les coûts d'Alitalia devront sans doute être abaissés pour intéresser réellement Easyjet.

www.alitalia.com

www.easyjet.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut