Partagez cet article :
Un avion d'Easyjet

Easyjet a annoncé son intention de supprimer jusqu'à 30% de ses effectifs, le transporteur prévenant qu'il pourrait falloir trois ans pour revenir aux niveaux de demande d'avant le Coronavirus en 2019...

« Pour effectuer la restructuration de notre entreprise, Easyjet lancera prochainement un processus de consultation des employés sur les propositions visant à réduire les effectifs jusqu'à 30%... » précise un communiqué de la compagnie.

Un processus de consultation sera lancé sur ce projet dans les prochains jours. Il fait suite à l’avertissement du mois dernier par British Airways de suppimer jusqu’à 12 000 emplois et au projet de Virgin Atlantic de supprimer plus de 3 000 emplois.

La semaine dernière, Easyjet a annoncé son intention de reprendre certains vols le 15 juin, et le transporteur a déclaré que « les tendances de réservation sur les vols repris santé encourageantes. Les indicateurs de la demande pour l'été 2020 s'améliorent, même s'ils sont partis d'un niveau plutôt bas ».

La compagnie aérienne a ajouté que «les réservations pour l'hiver sont bien en avance par rapport à l'an passé. Les clients qui ont eu des vols perturbés par le coronavirus réservent pour des dates ultérieures». Easyjet a cependant averti a averti qu'elle ne prévoit d'offrir qu'environ 30% de sa capacité prévue au cours du 4ème trimestre de son exercice fiscal 2020.

«Nos équipes de planification commerciale et de science des données continuent de travailler sur différents scénarios de demande au cours de l'été et de l'hiver 2020/21», a déclaré Easyjet.

En avril, la compagnie aérienne a annoncé son intention de différer la livraison d'au moins 24 appareils Airbus qu'elle devait recevoir au cours des trois prochaines années. Elle maintiendra cependant sa commande d'Airbus de 4,5 milliards de livres sterling pour 107 appareils, malgré les efforts du fondateur et principal actionnaire Stelios Haji-Ioannou pour forcer l'annulation de la commande.

Lorsque le transporteur reprendra ses services le mois prochain, un certain nombre de mesures de santé et d'hygiène seront mises en œuvre :

- les clients, le personnel de cabine et le personnel au sol devront porter des masques,
- il y auara des procédrures Nettoyage et désinfection améliorées dans les avions Easyjet
- il y aura à disposition des lingettes désinfectantes et du désinfectant pour les mains à bord
- au redémarrage des vols, il n'y aura pas de service de restauration à bord

«Nous sommes conscients que ce sont des moments très difficiles et nous devons prendre des décisions très difficiles qui auront un impact sur nos employés, mais nous voulons protéger autant d'emplois que possible à long terme. Nous restons concentrés sur ce qui est bon pour l'entreprise et sur sa santé et son succès à long terme, à la suite des mesures rapides que nous avons prises au cours des trois derniers mois pour relever les défis du virus. Bien que nous reprenions nos vols le 15 juin, nous prévoyons que la demande augmentera lentement, pour ne revenir aux niveaux de 2019 que dans environ trois ans. Dans ce contexte, nous prévoyons de réduire la taille de notre flotte et d'optimiser le réseau et nos bases. En conséquence, nous prévoyons de réduire les effectifs jusqu'à 30% dans l'ensemble de l'entreprise et nous continuerons de supprimer les coûts et les dépenses non critiques à tous les niveaux. Nous lancerons une consultation des employés au cours des prochains jours. Nous voulons nous assurer qu'à la sortie de la pandémie, nous serons une entreprise encore plus compétitive qu'auparavant, afin qu'Easyjet puisse prospérer à l'avenir» a déclaré Johan Lundgren, PDG d'Easyjet.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOTRE MAGAZINE EN FAISANT UN DON : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: