Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Egyptair rejoint Star Alliance

egyptair.jpg

Egyptair est désormais le 21ème membre de Star Alliance. La compagnie aérienne égyptienne a également annoncé qu’elle prévoyait de configurer ses avions Boeing  777-300 en deux classes.

 

 

 

Egyptair avait signé un accord pour rejoindre Star Alliance en octobre 2007 et a rejoint l'alliance le 10 juillet dernier : elle a réussi son intégration en seulement 9 mois, un record. 

 
Lors de la cérémonie d’inauguration, Jaan Albrecht, PDG de Star Alliance, a dit : «  Nous avons invité les compagnies aériennes sud-africaines à nous rejoindre il y a quelques années, mais il nous manquait les compagnies du  Nord-Est de l’Afrique. Egyptair comble ce manque et nous permet de proposer 11 destinations uniques dans cette partie du globe ».
Albrecht a ajouté  que le transfert des passagers entre le Moyen-Orient et le reste de l’Afrique sera facilité en novembre grâce à l’ouverture du nouveau terminal TB3 au Caire. Toutes les compagnies aériennes de Star Alliance desservant le Caire utiliseront ce terminal une fois qu’il sera ouvert, ce qui permettra de rassembler les vols en un seul et même lieu.
Le premier vol au départ de ce terminal partira du Caire pour aller jusqu’à New York avec la compagnie Egyptair.
 
 
Deux classes à bord des 777-300
 
A l'occasion de l'intégration  d’Egyptair au sein de Star Alliance, la compagnie aérienne a dévoilé le tout nouveau design de sa filiale Horus (inspirée de l’ancien Dieu du ciel égyptien). Elle a  également annoncé l’ajout de 8 nouveaux avions 777-300 à son parc. Quatre d’entre eux seront livrés en 2010, deux autres en 2011 et les deux derniers en 2013. Ces avions seront configurés en deux classes avec 49 sièges modulables en classe affaire et 291 sièges normaux en classe économique.  Cette disposition diffère des 777-200 qui comportent 12 sièges en première classe, 21 sièges en classe affaire (non modulables) et 286 sièges en classe économique.
On ne sait pas quand les passagers pourront voir la nouvelle configuration sur le trajet Londres-Caire, mais la compagnie aérienne a dit qu’il semblerait que la fréquence du voyage entre les deux villes augmenterait avant qu’ils n’aient changé leur modèle d’avion .
 
Egyptair reste à ce jour une compagnie aérienne qui n’accepte pas l’alcool à bord, bien que de récents commentaires sur notre forum supposent le contraire. Cependant, la compagnie aérienne privée (qui se finance elle-même) a dit qu’elle essayait à tout prix de proposer le service de boissons alcoolisées à bord, "car ses clients lui demandent".

Les 2 prochaines compagnies aériennes à rejoindre Star Alliance sembleraient être Air India et Continental (voir Continental rejoint Star Alliance), bien qu’elles aient refusé de préciser une échéance.
D’après Marcus Puffer, son directeur commercial, Air India a signé un accord avec Star Alliance pour la rejoindre en décembre 2007 et a dû faire face à une série de défis.  "Il a fallu relever le défi de faire fusionner les 2 compagnies (Air India et Indian Airlines) mais également d’harmoniser les infrastructures et leurs bases de données. Plus qu’un défi, c’est surtout une opportunité.
Pour le moment, nous sommes en pleine réflexion et rien ne pourra se produire avant 9 mois".
 
Continental devrait quitter Skyteam pour rejoindre Star Alliance, suite à la signature d'un accord cadre avec United Airlines. Selon le directeur général Horst Findeisen, cette situation est unique en son genre. Findeisen a également émis des commentaires concernant les projets de Star Alliance pour s’approprier la zone lui manquant en Amérique du Sud (Varig, la compagnie aérienne brésilienne, faisait partie de Star Alliance jusqu’à ce que son contrat devienne caduque en janvier 2007 suite à une faillite). C’est pourquoi Findeisen a déclaré qu’il faudrait surveiller les futures actions de la compagnie dans cette zone.
 
Au Moyen-Orient, Marcus Puffer a confié qu’il n’y avait plus d’autres compagnies arabes qui voulaient rejoindre Star Alliance.
 
Plus d'informations sur le site d'Egyptair.  


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :
Newsletter
S'inscrire à la newsletter