Partagez cet article :

Depuis le jeudi 4 avril, la compagnie israélienne El Al dessert en direct l'aéroport Nice Côte d'Azur, à raison de trois fréquences par semaine, les mardis, jeudis et dimanches. Les liaisons sont effectuées par des B737-900, dotés de 172 sièges dont 16 Business, ou par des B737-800, dotés de 154 sièges, dont 16 Business.

L'arrivée du premier vol sur le tarmac azuréen a donné lieu à un traditionnel « Water salute ».

Cette troisième compagnie régulière sur la destination Tel Aviv souligne le très fort dynamisme des échanges entre Nice et Israël. Après une croissance de 31% du nombre de passagers sur cette liaison en 2017, un record à +53% a été enregistré en 2018 à près de 60 000 passagers.

Les motifs de voyages sont essentiellement de tourisme (40%) et de visite à des proches (55%), tandis que les déplacements d'affaires représentent 5% du trafic. Avec une estimation de marché potentiel à court terme de 100 000 passagers par an, la liaison s'annonce très porteuse.

« L'arrivée d'El Al sur notre plateforme, en présence de son Excellence Aliza Ben Noun, ambassadeur d'Israël en France, est une marque de confiance dont nous la remercions. Elle rejoint notre ambition de connecter toujours plus densément notre région au monde, et plus largement de créer des passerelles entre tous les territoires en proposant aux voyageurs une alternative de qualité aux grands hubs nord-européens », se félicite Dominique Thillaud, président du directoire des Aéroports de la Côte d'Azur.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?

AGENDA

Du 14/7/2019 au 28/10/2019
Biennale de Liverpool
Du 16/7/2019 au 19/7/2019
Benicassim, Espagne
Du 15/7/2019 au 18/7/2019
Exit, Forteresse Petrovaradin, Serbie
Du 16/4/2019 au 26/9/2019
Festival Normandie Impressionniste
Du 06/7/2019 au 26/7/2019
Festival d'Avignon
Du 04/5/2019 au 25/11/2019
Foodies Festival, Royaume-Uni
Du 16/7/2019 au 19/7/2019
Gurten Festival, Bern, Suisse
Du 04/5/2019 au 21/9/2019
Rhin en Flammes, Allemagne
Du 13/7/2019 au 19/7/2019
Tonnerres de Brest
Du 19/7/2019 au 22/7/2019
Colour of Ostrava

SECURITE

18 juillet 2019

  • Inde

    Intempéries – Etat de Kerala et Inde du Sud Une alerte rouge a été émise par les services météorologiques indiens dans 6 districts de l'Etat du Kerela (Idukki, Malappuram , Wayanad, Kannur, Ernakulam et Thrissur) entre le 18 et le 20 juillet. De fortes pluies sont à prévoir jusqu'au lundi 22 juillet dans tout le sud de l'Inde, dont Tamil Nadu et Pondichéry. Il convient de se tenir informé de l'évolution de la situation et d'adapter ses déplacements en (…)

  • Indonésie

    Forts vents et risques de vagues importantes Une tempête tropicale s'est formée en mer de Chine méridionale. L'agence de météorologie indonésienne (BMKG) a émis un appel à vigilance jusqu'au 20 juillet 2019 en raison de vents violents. Des vagues de plusieurs mètres pourraient se former dans diverses régions, notamment au nord de l'île de Lombok, en mer de Florès ainsi que dans le détroit de Makassar. La région de Banda Aceh, les détroits de Bali et Lombok, ainsi que celui de Sumba pourraient également (…)

  • République démocratique du Congo

    Épidémie de maladie à virus Ebola Une épidémie de maladie à virus Ebola est déclarée depuis le 1er août 2018 dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri. La capitale du pays, Kinshasa, n'est pas concernée. Les zones concernées sont notamment : Alimbongo, Beni, Biena, Butembo, Goma, Kalunguta, Katwa, Kyondo, Lubero, Mabalako, Masereka, Oicha, Vuhovi, Manguredjipa (province du Nord-Kivu) ; et Mandima (province de l'Ituri). Les localités de Bunia et Kisangani, ainsi que la frontière ougandaise (…)

Aller en haut