Partagez cet article :

Tim Clark le CEO d’Emirates a indiqué ce week-end que la compagnie de Dubai n’investirait pas dans Qantas.

«Une participation n’est pas à l’ordre du jour» a-t-il affirmé à Geoffrey Thomas l’éditeur du site AirlineRatings.

Emirates a fait une allusion aux prises de participations d’Etihad en indiquant que «même si nous allons étudier la situation de Qantas avec attention, Emirates ne déteint une pile de cash» comme Eithad.

Etihad s’est renforcé en Australie ces derniers mois et détient désormais une participation de 20% dans Virgin Australia qui devrait encore augmenter à 21,2%.

Du fait de cet intérêt des compagnies du Golfe pour le marché australien, on a assisté à une mini guerre des prix sur les vols long-courriers et domestiques, ce qui a conduit à une forte détérioration des résultats de Qantas.

La compagnie australienne a affiché une perte avant impôts de 300 millions de dollars de juillet à décembre 2013 et la perte pourrait avoisiner 868 millions pour l’ensemble de son exercice fiscal 2013-2014.

Ces mauvais résultats seraient dus à la pression exercée sur son marché domestique par Virgin Australia notamment auprès des entreprises et voyageurs d’affaires, à une forte concurrence sur le marché international, à la faiblesse de la demande, à un surplus de capacités en Australie, au cours élevé du dollar australien et à la hausse de la facture carburant.

Voir http://www.businesstravel.fr/qantas-dans-la-tourmente-perte-de-300-millions.html

  

NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut