Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
emirates-a380-hotesses
Les prochaines livraisons d'A380 vont offrir aux passagers d'Emirates des possibilités supplémentaires de voler avec le superjumbo. La compagnie souhaiterait particulièrement se développer en Allemagne et potentiellement en Australie.

Richard Vaughan, le senior vice-président commercial monde chez Emirates, a déclaré à Business Traveller que le transporteur prendra livraison de quatre superjumbos de plus dans les deux prochains mois, ce qui portera à 12 le nombre d'A380 dans la flotte de la compagnie aérienne de Dubai.

Comme indiqué précédemment sur businesstravel.fr, Emirates va faire voler deux deux vols quotidiens en A380 vers Londres Heathrow à partir du 1er juillet, tous les jours vers Pékin à compter du 1er août et tous les jours vers Manchester à partir du 1er Septembre.

Emirates va également opérer un vol par jour vers Jeddah à partir du 1er juin. .

Vaughan a dit de la réaction des passagers utilisant le superjumbo avait été «exceptionnelle», citant «l'espace à bord dans les trois cabines et la tranquillité et le confort de l'avion». Parlant du nouveau service Manchester, il a déclaré: «la demande est là. Nous amenons un produit de première classe qui est nouveau pour la ville, et nous pensons que nous aurons un énorme soutien des entreprises dans le nord-ouest. »

Vaughan estime que le lancement de l'avion à Séoul et à Bangkok, où il a été introduit l'année dernière, avait été très bon. Quant aux destinations du futur A380, il a déclaré: «Singapour et Francfort viendront. Le nombre d'aéronefs limite ce que nous pouvons faire. Pour nous, en dehors de la demande du public pour l'avion, il y a aussi la demande en terme de volume.»

Emirates est actuellement en train de renforcer ses services européens avec un nouvel itinéraire à partir d'Amsterdam la semaine dernière, Prague le 1er juillet 1 et de Madrid le 1er août. » Ces destinations ajoutent beaucoup d'attrait à notre réseau mondial», ajoute Vaughan, en affirmant qu'il s'attendait au succès de la route quotidienne en tchèque.

«Prague sur le marché du Moyen-Orient est une destination en vogue - je pense que nous allons constater un bon départ depuis Golfe et le reste du Moyen-Orient, car la ville n'était pas très bien desservie jusqu'ici, a-t-il dit.

Vaughan a exprimé le souhait de développer les services de la compagnie aérienne en Allemagne.
Elle exploite actuellement sept vols par jour: deux vols quotidiens par jour vers Francfort, Dusseldorf et Munich et un vol par jour vers Hambourg , mais a été contrariée dans ses tentatives pour en ajouter d'autres. Comme indiqué précédemment, le gouvernement allemand a déclaré à la compagnie d'augmenter ses tarifs l'année dernière.

«Tous les vols ont de bons résultats et nous aimerions en avoir plus: nous avons envie d'aller à Berlin et à Stuttgart» a déclaré Vaughan.

«Les autorités locales dans ces deux villes sont très enthousiastes pour nous faire venir mais il y a une entreprise là-bas [Lufthansa] qui ne tient pas trop à ce que nous venions.»

Toutefois, il a exprimé l'espoir que la situation allait «Je pense que le gouvernement allemand été très juste pour nous dans le passé et nous espérons qu'il le sera à l'avenir, dit-il.

Il n'est pas prévu à ce stade de redémarrer les services vers Copenhague, at-il dit: les plans originaux de la compagnie aérienne de lancer un service en 2006 ont été abandonnés après le tollé provoqué par les caricatures du prophète Mahomet publiées dans un journal danois.

Vaughan a signalé que la demande pour les affaires et première classe s'améliorait après les problèmes causés par la crise financière mondiale.

«La récession a été un réel problème pour nous comme pour toutes les compagnies aériennes à travers le monde mais une fois que la situation s'est stabilisée nous avons eu une très bonne année financière.» Il a dit que « la réduction drastique des coûts» a aidé à atténuer les effets de la crise, sans avoir d'impact sur les produits. «Tous les B777 de la compagnie aérienne ont été remis à neuf» a-t-il dit.

«Les revenus ont été assez bons aussi» assure Vaughan.

"Le grand succès a été dans les cabines premium, mais la situation maintenant s'améliore au fonds de la cabine . En classe économique, il y a eu ou pas d'effet. «Le hub et les correspondances disponibles à Dubai ont certainement contribué aux résultats, mais Vaughan a soutenu que les vols point à point ont bien «Si vous parlez aux hôteliers de Dubaï vous verrez qu'ils sont satisfaits» assure-t-il.

Vaughan a indiqué que la compagnie avait perdu des revenus de plus de 60 millions de dollars en raison du nuage de cendres volcaniques, mais qu'elle avait «fortement rebondi".

Vaughan a également discuté de la possibilité d'étendre les services à l'Australie.

«Nous exploitons actuellement 70 vols par semaine et nous avons la permission pour 84, dit-il.

«Pour le moment il n'y a rien de précis, mais nous pourrions lancer encore deux services quotidiens à destination de Perth, Sydney, Melbourne ou Brisbane.»

Aucune autre villes australiennes n'est pressentie à l'heure actuelle hormis celles-ci conclue-t-il.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS