Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

 Les pertes de Finnair s'aggrave alors que la compagnie ne peut plus voler au dessus de l'espace aérien russe pour ses vols vers l'Asie. La recherche d'un partenaire pourrait lui sauver la mise?

Nous vous avions parlé du fait que Finnair allait changer de business model pour se repositionner vers l'Amérique alors que parallèlement la FInlande longtemps pays neutre va demander son adhésion à l'OTAN.

Le fermeture de l'espace aérien a été un désastre pour la compagnie aérienne: son hub situé très au nord était optimum pour desservir les destinations d'Asie du nord comme la Chine ou le Japon via la Sibérie. La compagnie avait réussi à gagner d'importantes parts de marchés sur les flux Europe-Asie.

Les nouvelles de fait ne sont pas bonnes au niveau des résultats financiers.

Finnair a publié une perte opérationnelle de 133 millions d'euros depuis le début de l'année 2022. En effet l'évitement de la SIbérie a engendré une augmentation de la distance des routes EUrope-Asie de 10 à 40%. Les frais d'essence ont de ce fait atteint 51 millions d'euros.

Avec l'impact de la pandémie qui s'ajoute aux problèmes, Finnair a perçu plus de 2,5 milliards d'aides sous forme de prêts, d'émission de nouvelles actions ou un prêt émis par l'Etat finlandais. L'Etat a garanti un prêt de Finnair pour 540 millions et l'a recapitalisée à hauteur de 285 millions via de nouvelles émissions d'actions et via 400 via un prêt. La capitalisation de la compagnie aérienne en bourse n'atteint plus qu'un cinquième de celle d'avant le Covid à 640 millions d'euros soit une somme inférieure à l'argent apporté par l'Etat.

Du fait de ces aides, Ryanair a mené une action en justice pour demander à ce que la Commission annule sa décision d'autoriser les aides de l'Etat à Finnair.

Cette demande a finalement été rejetée par la Cour Européenne de justice.

Plus la guerre durera en Ukraine et plus la situation de Finnair se détériorera.

La compagnie finlandaise a décidé de repositionner son business vers l'Amérique et pourrait rechercher un partenaire comme elle l'a fait dans le passé indique le journal finlandais Helsingin Sanomat.

Le journal a révélé que l'Etat avait envisagé en secret de vendre une partie du capital de Finnair à une compagnie étrangère pour ne garder qu'une participation minoritaire.

L'Etat finlandais détient actuellement 55% de Finnair. La presse finlandaise parle de Lufthansa ou du groupe IAG comme partenaire possible envisagé dans le passé.

Le principal problème étant que pour le survol de la Sibérie, la compagnie doit être majoritairement détenue par des finlandais ce qui pourrait être le cas grâce à un fonds de pension du pays.

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS