Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La start-up TripActions a noté une très forte reprise des voyages d’affaires pour cet automne. La visioconférence et des plateformes comme Zoom, Google Meet, n’ont pas tué le marché comme le prévoyait les cassandres et le marché devrait connaitre une croissance régulière jusqu'en 2026 selon la GBTA...

Après des années de confinements, d’enfermement de restrictions, les voyageurs d’affaires ont plus que jamais le besoin de voyager.

C’est que ce montrent les dernières études particulièrement optimistes pour cet automne, la saison des salons et des conférences traditionnellement favorable aux voyages d'affaires.

Un rapport de TripActions note ainsi qu’il y a eu une multiplication par 6 des réservations et des dépenses de voyages d’affaires pour la période allant du 1er septembre au 19 novembre comparativement à l’an passé.

Le rapport note « une hausse saisonnière des voyages d’affaires malgré les inquiétudes concernant l’environnement macro économique ».

Hausse des dépenses prévues de 30% en septembre 2022

La société prévoit une hausse des dépenses de 30% en septembre par rapport au mois passé alors que les dépenses avaient déjà augmenté de 27% en août comparativement à juillet.

Aux Etats-Unis le prix des billets d’avion commence à plafonner avec un tarif moyen de 416 dollars pour un vol domestique, un chiffre en baisse de 23% par rapport à la mi mai et 10 dollars moins cher qu’en août 2019.

Le prix des billets d'avion baisse ce qui favorise les voyages

Il faut dire que vous suivez notre magazine le prix de l’essence a fortement baissé aux Etats-Unis pour rejoindre les cours d’avant le conflit en Ukraine contrairement à l’Europe.

Les prix des vols domestiques en Europe ont cependant baissé de 47% par rapport au pic de l’été pour atteindre 259$. Le prix moyen d’un vol en Europe en août était également moins cher de 10$ par rapport à août 2019.

Les grandes villes moteurs des voyages d'affaires

La plupart des voyageurs d'affaires se rendent dans les grandes métropoles avec San Francisco, New York et Chicago dans le trio de tête en Amérique du Nord, Londres, Paris et Lisbonne en Europe et Mexico, Cancun et Sao Paulo en Amérique Latine.

Les vendeurs représentent toujours 44% des voyages suivies par les ingénieurs qui représentent désormais 12% des voyages contre seulement 7% avant la pandémie. Les équipes produits sont également passés de 5 à 8% des voyages de même que les équipes marketing dont le poids est passé de 6 à 10%.

Avec le télétravail, les voyages d'affaires servent à donner de la cohésion aux employés

Les voyages d’équipes sont en croissance de 73% en août par rapport à juillet alors qu’avec le télétravail les entreprises doivent dépenser plus en voyage pour rassembler les équipes. C'est une tendance de long-terme, le télétravail va faire exploser les voyages pour rassembler les équipes au siège: Zoom ne suffira pas. Les managers ont besoin de voir leurs équipes de visu régulièrement. 

« Les ventes sont toujours importantes mais désormais les voyages d'équipes prennent autant d’importance pour renforcer la culture (de l'entreprise) comme cela se faisait pour les ventes ».Les voyages d'affaires pour les ventes ne représentent plus que 33% des motifs de voyages contre 26% pour les voyages d'équipe sur site ou les visites aux bureaux. Selon 65% des sondés, les voyages servent désormais à « bâtir des relations » que ce soit avec des collègues ou des clients.

Au final tous les indicateurs sont au vert alors que le nombre de voyage par société augmente de même que le nombre de voyages effectués par chaque employé.

Globalement le marché des voyages d’affaires est loin d’avoir cependant retrouvé ses niveaux d’avant Covid selon les chiffres de la GBTA. En 2019 le marché atteignait 1431 milliards de dollars. Il a atteint 661 millions en 2020 soit une baisse de 53,8%. La reprise a été assez faible en 2021 de l’ordre de 5,5% pour 697 millions de dollars. Cette année le marché est prévu en hausse de 33,8% à 933 millions de dollars. Et une croissance régulière est pronostiquée pour les prochaines années: +24,2% en 2023 (1158 milliards), +12?2% en 2024 (12999 milliards) et +7,7% (1399 milliards) en 2025. Le marché devrait retrouver ses niveaux de 2019 en 2026 avec 1472 milliards de dollar prévus.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Achetez une carte d'abonnement Air France!