Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué chargé du Tourisme a fait un point ce jour sur le secteur du tourisme. Il n'y a pas de levée en vue des restrictions de voyage pour les non vaccinés dans les prochaines semaines. Les perspectives de reprise du secteur sont plutôt bonnes en France...

 

De très nombreux pays européens ont levé ces dernières semaines toutes les restrictions de voyage tant pour les non vaccinés que pour les vaccinés comme le Royaume-Uni, l'Islande, l'Irlande, les Pays-Bas, le Danemark ,la Suède, la Norvège, les 3 pays baltes, la Suisse, la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie, la Moldavie et tout dernièrement la Croatie, le Luxembourg, la Macédoine du Nord et la Grèce. A la question de Business Traveler France à savoir quand seront levées toutes les restrictions de voyage en France, le Ministre n'a pas apporté de réponse. La classification des pays via des couleurs restera en vigueur avec test à l'entrée pour les non vaccinés dans les prochaines semaines. « Nous avons modifié récemment la liste des pays verts et nous nous sommes adaptés constamment en fonction de l'épidémie ces derniers mois ». Il ne semble donc pays y avoir de bonnes nouvelles à venir dans ce domaine dans les prochaines semaines alors que pourtant de nombreux pays touristiques européens ont levé toutes les restrictions Covid liées aux voyages (voir la liste ci-dessus).

Hormis ce point le Ministre a parlé des bons résultats de la saison de ski de cet hiver. « Dès la levée des restrictions fin janvier, les massifs ont connu une hausse des réservations. La France pourrait redevenir dès cette année la première destination de ski au monde alors qu'elle était placée en 3ème position au début du Covid » a assuré Jean-Baptiste Lemoine, ministre délégué chargé du Tourisme, des Français de l’étranger, de la Francophonie et des Petites et Moyennes Entreprises.

Le week-end de Pâques s'est également très bien passé ce qui est de bon augure pour cet été : « la reprise s'est faite sentir partout y compris sur certains territoires qui avaient été délaissés durant la pandémie comme les grandes villes. A Paris le taux d'occupation des hôtels a été de 91,7% soit un chiffre supérieur à 2019. On a constaté le retour des voyageurs long-courriers comme les américains, les canadiens » a-t-il déclaré. Pour l'été, les français devraient être nombreux à se ruer vers le littoral mais aussi vers les grandes villes « alors que pendant la pandémie ce sont les secteurs ruraux qui étaient plébiscités » note le ministre. Le Ministre a pointé également le goût des français pour l'itinérance avec une forte hausse prévue des voyages en vans/camping-cars cet ét.

Au niveau des voyages d'affaires le Ministre estime que les habitudes ont changé pendant la crise avec la multiplication des visioconférences et du télétravail. « L'industrie va devoir s'adapter» estime-t-il. Aux Etats-Unis des études récentes montrent cependant que le besoin de réunions en physique est intact et que le secteur pourrait connaître une reprise très rapide. Selon Ed Bastian, CEO de Delta, « la visioconférence va changer la nature des voyages mais je pense que cela va les améliorer et ne va pas conduire à une baisse des déplacements ».

Au final, donc, les nouvelles sont plutôt bonnes pour le secteur du tourisme français même si l'on aimerait que la France soit en pointe sur la levée complète des restrictions de voyage plutôt que suiveuse. Le secteur ne pourrait qu'y gagner.

NDLR: les non vaccinés doivent toujours faire des tests PCR ou antigéniques pour se rendre en France (français au retour ou étrangers) y compris pour les pays verts de l'UE.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut