Partagez cet article :

Suite aux problèmes de sécurité rencontrés par le B737 MAX 8, Garuda Indonesia a décidé d’annuler une commande de 49 avions…

La compagnie indonésienne Garuda Indonesia vient d’annuler une commande de 46 B737 MAX d’une valeur de 6 milliards de dollars auprès de Boeing.

« Nous avons envoyé une lettre à Boeing pour demander l’annulation de la commande. La raison est que les passagers de Garuda en Indonésie ont perdu confiance et que nous n’avons plus confiance en cet avion » a déclaré Ikhsan Rosan porte-parole de Garuda Indonesia à l’AFP.

Ces 49 avions font partie d’une commande de 50 exemplaires passée par la compagnie en 2014. Garuda Indonesia a pris livraison d’un B737 MAX 8 pour le moment.

Reuters a indiqué que le directeur financier de Garuda, Fuad Rizal, a déclaré que la compagnie pourrait modifier sa commande pour d’autres avions de Boeing que des discussions étaient en course. Selon lui, Garuda ne prévoit pas de se tourner vers Airbus pour cette commande.

Le B737 MAX est désormais mis à terre dans le monde entier après les accidents mortels d’Ethiopian et de Lion Air en octobre dernier.

D’autres compagnies asiatiques réévaluent également leurs commandes de B737 MAX.

La semaine passée Korean Air a annoncé qu’elle allait retarder la livraison de son premier B737 MAX qu’elle devait recevoir en mai.

La compagnie coréenne avait prévu de faire voler cet avion entre le Japon et la Chine et a prévu de positionner un autre avion selon une déclaration effectuée auprès de Business Traveller Asie-Pacifique.

Dans un communiqué Boeing a déclaré : « nous prenons des actions pour s’assurer. De la sécurité du B737 MAX après l’accident de Lion Air et d’Ethiopian Airlines ».

Boeing devrait publier très prochainement une mise à jour logicielle pour les B737 MAX qui permettra de résoudre les problèmes qui ont conduit aux crashs des deux avions. Le système MCAS ( Maneuvering Characteristics Augmentation System) a été lancé avec le B737 : il est destiné à éviter le décrochage de l’avion mais aurait été la cause des crashs.

Par ailleurs la justice américaine a lancé un audit sur le processus de certification de l’avion certains ayant reproché à Boeing et à la FAA d’être trop proches. Cet audit sera dirigé par la Ministre Alain Chao. Selon Le Wall Street Journal, l’examen de certains éléments de l’avion avait été délégué par la FAA à des employés de Boeing par manque d’expertise et suite à des coupes budgétaires.

Donald Trump a annoncé qu’il allait nommer un ancien pilote de chasse Steve Dickson pour diriger la FAA.

Pour Boeing, la résolution au plus vite de ce problème devient très urgente alors que la mise à terre des avions a déjà couté environ 500 millions de dollars et alors que des compagnies demandent à Boeing de rembourser les pertes de revenus suite à l’immobilisation des avions.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut