Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

air-austral-boeing-777-300er

Le président de Directoire de la compagnie, Gérard Ethève, vient de quitter ses fonctions après 20 ans de bons et loyaux services au sein de la compagnie aérienne réunionnaise. La compagnie pourrait annoncer une perte plus importante de l'ordre de 50 millions d'euros.


Le départ de Gérard Ethève a été relayé par un communiqué de la compagnie.

Le président explique son départ: «le conseil de surveillance d’Air Austral, en date du vendredi 06 avril 2012, a accepté, à ma
demande, de me libérer de mes fonctions de Président du Directoire de la compagnie. J’assurerai la conduite de la direction d’Air Austral jusqu’à l’arrivée de mon successeur, aux côtés de MM. Alain ABADIE, Joseph BREMA et Michel FRAPPIER de MONBENOIT, qui ont également demandé à être relevés de leurs fonctions. J’ai pris la décision de m’effacer, en m’engageant dans les prochaines semaines à passer dans les meilleures conditions les commandes d’une compagnie classée aujourd’hui parmi les meilleures par notre clientèle et la profession.»

«En deux ans, nous avons dû supporter un surcoût d’exploitation de 84 millions d’euros, lié à l’explosion du prix du kérozène et à l’évolution de la parité euro/ dolllar. Il est incontestable que la sous-capitalisation de la compagnie, rapportée à son chiffre d’affaires et confrontée à la conjoncture externe, est au coeur de nos problèmes, mais je fais entièrement confiance à notre nouveau Conseil de Surveillance et à mon successeur pour y remédier.  Je formule le souhait que la période de transition qui s’ouvre apporte de l’apaisement et permette de prendre les bonnes décisions pour l’avenir de notre compagnie. Des mesures d’économie sont d’ores et déjà en oeuvre pour parvenir à un équilibre de nos comptes en 2014. Je ferai tout, pendant ces prochaines semaines, pour que notre entreprise conserve son bien le plus précieux : la confiance que lui accorde sa clientèle depuis plus de 20 ans» a-t-il ajouté.

Hormis Gérard Ethève ce sont tous les membres du directoire d'Air Austral qui ont démissionné.

50 millions d'euros de pertes

Ces démissions en cascade sont dues au fait que la compagnie aérienne devrait perdre 50 millions d’euros selon le Journal de l’Ile de la Réunion et non 27 comme prévu.

Par ailleurs, les besoins de la trésorerie d'Air Austral s’élèveraient à 50 millions d’euros dont 40 pour financer les deux Boeing 777 achetés par la compagnie.

La compagnie aérienne serait donc à la recherche d’investisseurs: on avait parlé à une époque de négociations avec Emirates.

La région venait de renflouer la compagnie

En février dernier, les conseillers régionaux de l’ile de la Réunion ont décidé d’allouer un budget de 40 millions d’euros à Air Austral le vendredi 3 février  (12,5 millions par le conseil régional et 18,5 millions par la Sematra et ses partenaires).

Le conseil de surveillance de la compagnie avait  par ailleurs décidé de maintenir les liaisons vers l’Océanie (Sydney, Nouméa) et Bangkok: ces liaisons devaient être supprimées car déficitaires.

Quid du projet Outremer?

De plus, du fait de tous ces évènements le projet Outremer qui visait à desservir la métropole via des A380 pourrait bien être remis en cause.

La compagnie souhaitait desservir la métropole via des A380 équipés de 1000 siègesvia sa filiale Outremer 380: elle devait exploiter deux A380 entre la Réunion et la métropole d'ici 2014/2015.

Espérons que le futur s'améliore pour Air Austral alors que la compagnie aérienne avait réussi à doper l'économie de la Réunion: le département d'Outre-mer le plus peuplé de France avec 840000 habitants mérite bien une compagnie aérienne.

A suivre…

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut