Partagez cet article :

Mais quand cette grève va-t-elle s’arrêter ? Elle a déjà coûté 300 millions d’euros à Air France et risque de plomber définitivement les résultats pour l’année en cours.

Pour le moment aucun accord n’a été trouvé.

Air France a indiqué qu’elle prévoyait d’opérer 85% de ses vols le 3 mai 2018 soit 78% des vols long-courriers, plus de 80% des vols moyen-courriers et 90% de ses vols court-courriers au départ d’Orly et en province.

18,8% des pilotes feront grève contre 18% des hôtesses et stewards et 10% des personnels au sol.

Le taux de participation des pilotes est en baisse alors que 32,8% des pilotes avaient fait grève le 3 avril au début du mouvement. 27,2% des pilotes avaient fait grève lors de la précédente journée de grève le 24 avril dernier.

La compagnie doit par ailleurs publier les résultats du référendum organisé auprès de l'ensemble de son personnel le 4 mai prochain.

« Face à la gravité de la situation et parce que l’avenir d'Air France pourrait être menacé, j’ai décidé de lancer cette consultation auprès de l’ensemble des salariés », Jean-Marc Janaillac, PDG

De nouvelles journées de grève sont prévues les 4, 7 et 8 mai prochains. Lundi une réunion de grève entre la direction et les syndicats Spaf, SNPL et Alter a été suspendue : ces derniers exigeaient une augmentation générale de 5,1%.

Le 28 avril dernier la CFDT (premier syndicat du personnel au sol) a accusé le syndicat de pilotes SNPL de « prendre tout le monde en otage ». « Les pilotes, on va leur donner de quoi s'en sortir et puis le personnel au sol, il trinquera. On aura des suppressions d'effectifs, on aura des réductions de personne » a déclaré Laurent Berger de la CFDT.

  
NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut
Web Analytics