Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Grève Retraites : le trafic restera perturbé les 12 et 13 mars

Grève Retraites : le trafic restera perturbé les 12 et 13 mars

La DGAC a demandé aux compagnies aériennes de réduire leurs programmes de vols ce week-end du fait des grèves liées à la réforme des retraites…

La grève des retraites se poursuit alors que l’article 7 de la réforme a été voté au Sénat malgré que 70% des français y soient opposés.

Le trafic restera très fortement perturbé pour les TGV INOUI et OUIGO ce vendredi 10 mars avec 2 trains sur 5 sur l’axe Atlantique, 1 train sur 2 sur l’axe est, 2 trains sur 5 sur l’axe nord, 1 train sur 2 vers le Sud-est et 1 train sur 10 pour les trajets de province à province. On comptera 2 trains sur 5 en moyenne sur le réseau TER et 1 train sur 4 pour les trains Intercités. Pour le réseau international, il n’y aura que 2 trains Thalys sur 5 en circulation contre 2 trains sur 3 pour Eurostar, Lyria et les trains entre la Franc et l’Allemagne. Le niveau de perturbations devrait rester similaire à ce vendredi pour l’ensemble du week-end soit samedi 11 et dimanche 12 mars 2023.

Dans le domaine de l’aérien la situation n’est pas meilleure avec 30% de vols en mois à Orly ainsi qu’à Beauvais, Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Marseille, Montpellier, Nice et Toulouse. A Roissy on devrait compter 20% de vols en moins. La situation s’améliorera très légèrement ce week-end avec 20% de vols en min sur 5 aéroports seulement : Orly, Marseille, Nantes Toulouse, Bordeaux le samedi 11 mars et seulement sur les aéroports d’Orly, Marseille et Toulouse le 12 mars. Chez Air France la situation s'améliorera ce week-end. Alors qu'elle prévoit d'assurer 8 vols sur 10 ce vendredi et tous ses vols long-courriers, elle assurera tous ses vols au départ de Roissy ce week-end et 8 vols sur 10 vers et au départ des autres aéroports français.

On ne comprend pas pourquoi le gouvernement s'acharne à vouloir bloquer le pays et l'économie avec cette réforme qui est totalement impopulaire. Le président du Conseil d’Orientation des retraites avait lui même contesté les arguments du gouvernement à l’Assemblée en déclarant que les dépenses de retraite sont globalement stabilisées et qu'à très long-terme elles diminuent dans 3 hypothèses sur 4 ».

Selon le Parisien, Emmanuel Macron « a opposé une fin de non-recevoir à l’intersyndicale qui avait demandé mardi à être reçue « en urgence » à l’Élysée. Les huit principaux syndicats et cinq organisations de jeunesse ont adressé par écrit cette demande au chef de l’État, jugeant au passage que le silence de l’exécutif face au mouvement social posait un  grave problème démocratique ». Deux nouvelles journées de mobilisation sont prévues samedi 11 mars et mercredi 15 mars. 

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ