Partagez cet article :
johannesbourg_afrique_du_sud.jpgDepuis la découverte d'or dans la région au 19ème siècle, Johannesburg a eu une histoire mouvementée. Découvrez avec nous cette ville aux prises avec son passé et tournée vers l'avenir.


1. Constitution Hill

Johannesburg existe parce qu’elle a de l'or. À quelques 1000m au-dessus du niveau de la mer, c’était une zone agricole jusqu'à la découverte du métal précieux en 1886, et Paul Kruger, alors président de la République sud-africaine, y a créé une garnison sur Witwatersrand, une crête surplombant le centre-ville. En 1893 elle fut transformée en prison. Aujourd'hui, le lieu abrite la moderne Cour constitutionnelle, mais il est également possible d’y faire des visites guidées des quartiers historiques, y compris la prison pour femme et la prison numéro quatre,à l'origine vieille prison du Fort avec ses cellules et ses murs rouillés, où des personnages célèbres tels que  Gandhi ou Nelson Mandela y ont attendu leur procès. En 1983, le complexe a été fermé et, après une période de quasi abandon, il a été rénové et rouvert pour témoigner de l’histoire à la fois de Jo'burg et de l'Afrique du Sud. L'entrée coûte R22. Ouvert de 9h à 17h, le samedi de 10h à 15h. Visitez constitutionhill.org.za .

johannesbourg2_afrique_du_sud.jpg2. Main Street

Cela va sans dire, Jo'burg est une ville d'une richesse et d’une pauvreté extrême. La meilleure façon de visiter le Central Business District (CBD) est en voiture ou en excursion organisée, même si les distances  sont faibles. Au cours des dernières années, la rue principale a été complètement transformée sur plus de six pâtés de maisons entre West et Rissik Streets. L'accès des véhicules est restreint et on y trouve des bancs, des cafés en plein air, et beaucoup d’espaces verts, ainsi qu’un patrimoine relatif à l'industrie minière, tels que les casques et les moulins cachetés utilisés pour récupérer et décaper le minerai, et qui y apposaient des informations. À l'extrémité ouest, vous trouverez les deux bâtiments du siège de la célèbre compagnie minière anglo-américan. Le premier, appelé 44 Main Street, a été construit entre 1937 et 1939 dans un style art-déco très prononcé. En face, le 45 Main Street, qui a une simple façade monolithique, a été construit entre 1948 et 1950. Le petit parc entre ces deux bâtiments abrite les sculptures Springboks Leaping, commandées par la famille Oppenheimer à la mémoire de Sir Ernest Oppenheimer (1880-1957). La Chambre des Mines et d'autres grands groupes miniers ont tous leurs sièges dans ce quartier historique. Il est difficile de croire que, sous Main Street étaient organisées une partie des exploitations aurifères, et que jusque dans les années 1970, le terrain était souvent secoué par les dynamitages souterrains.

johannesbourg-plan.jpg

  3. Gandhi Square


Dans les années 1980 et 1990, le CDB a perdu de nombreuses entreprises qui ont décentralisé leurs sièges vers les quartiers d'affaires en banlieue. Par conséquent, à la fin des années 90, les gestionnaires de la ville, les entreprises et les propriétaires se sont rendus compte qu'ils devaient à réagir face aux crimes et à la saleté du quartier. Cette zone a été réhabilitée  pour la rendre moins dangereuse pour les employés et les touristes. Un premier exemple de la réussite de ce projet est la station centrale des bus, qui était autrefois occupé par le square Vanderbijl, une zone de non droit. Elle a depuis été rénovée, avec la démolition de l'ancien terminal de bus et l’investissement de promoteurs immobiliers dans les bâtiments environnants, l'ouverture de bureaux et  de restaurants, boutiques et cafés avec terrasses. Gandhi a travaillé comme avocat à la cour de Transvaal, qui se situait à proximité de cet endroit et une statue lui rend hommage. Il y a une exposition sur la période où Gandhi avécu en Afrique du Sud au Musée de l'Afrique (voir ci-dessous).

4. Le club Rand

Fondé en octobre 1887 comme un club pour les propriétaires des champs aurifères alors récemment découverts à Johannesburg, le bâtiment actuel est le quatrième locataire du site, et accepte désormais toutes les couleurs de peau et les femme, les chambres sont disponibles à la location pour tout, mariages ou événements d'entreprise. Visitez randclub.co.za .


johannesbourg_museeafrique.jpg5. Newtown Cultural Precinct

Sur le chemin du retour de Main Street à la banlieue, votre chauffeur vous mènera à travers l'ouest et le Newtown Cultural Precinct, qui abrite à la fois le Théâtre du Marché et le Musée de l’Afrique, qui est dans un bâtiment victorien de Bree Street. C’était à l'origine le marché de fruits et légumes de la ville . Tous les anciens bâtiments du quartier ont été rénovés et abritent diverses institutions culturelles, mais aussi un quartier très animé le soir avec ses bars et sa musique live. Le Musée de l’Afrique raconte l'histoire de l'Afrique en général, de l'Afrique du Sud en particulier et de Johannesbourg plus spécifiquement dans l'une des expositions permanentes, ainsi que le grand procès pour trahison des années 1950 où plus de 150 personnes, dont Nelson Mandela, ont été accusés de complot contre l'Etat. Le Musée de l’Afrique est ouvert tous les jours de 9h à 17h. Le Théâtre international du marché a gagné en importance dans les années 1970 et 1980 avec des productions qui se sont élevées contre le régime d'apartheid. Une visite de l'une de ces représentations et un repas dans le Gramadoelas attenant ou le Moya Restaurants dépasserait la durée de ce tour de quatre heures, mais ils sont   presque incontournables. Visitez markettheatre.co.za pour réserver des billets, ou le site computicket.com .

6. Périphérie Nord

En quittant le centre ville vers la banlieue nord, vous traverserez probablement l’emblématique pont suspendu Nelson Mandela, surplombant les rails de Braamfontein, qui a été construit pour améliorer la circulation dans cette partie revitalisée de la ville. En grimpant les crêtes du Witwatersrand, vous verrez l’immense canopée qui couvre les domaines de la grande banlieue de Johannesburg. Tous ces arbres ont été plantés à la main depuis 1886, d'abord par les sociétés minières, qui ont agrandi les forêts pour utiliser leur bois dans les puits et tunnels de la mine, puis par les propriétaires du quartier à la recherche de leur ombre bienfaisante (la ville prétend aujourd'hui fièrement avoir la plus grande forêt artificiellement créée au monde). La zone connue sous le nom de Sandton est une plaque tournante pour le commerce international, les hôtels et les lieux de divertissement, avec des commerces et des gratte-ciels d’hôtels et d’appartements. Et tout cela a été construit en 25 ans dans ce qui était autrefois un simple quartier à la périphérie de la ville.

{mospagebreak_scroll title=Infos pratiques Johannesbourg}


INFOS PRATIQUES JOHANNESBOURG

VISAS
Aucun visa n'est requis pour un séjour allant jusqu'à 90 jours pour les ressortissants des pays de l'UE, des Etats-Unis et du Canada.

MONNAIE
Rand sud-africain (R) = 100 cents

TAUX DE CHANGE

Vérifiez le taux de change actuel

VENIR DE L'AEROPORT
L’aéroport de Johannesburg est à 22km à l'est de la ville.
Si votre point de chute est la banlieue nord, le plus simple est de prendre les navettes Sandton de l'aéroport. Les billets peuvent êtres réservés au stand de l'entreprise, près de la sortie des arrivées internationales.
Prendre un taxi à l'aéroport est pratique et sûr, mais il faut prendre un taxi avec un compteur, assurez-vous que le conducteur connaisse votre destination, et préparez-vous à payer au moins 180R (15€) pour la plupart des trajets. Le trajet dure environ 35 minutes.
Beaucoup des meilleurs hôtels sont capables d'organiser une prise en charge à l'aéroport pour l'arrivée des clients pour 75R (6.60€) dans un minibus ou 395R (35€) dans une limousine.

TAXE DE DEPART
Aucune

SE DEPLACER
Le seul moyen de se déplacer à Johannesburg est la voiture. Vous pourrez décider d'utiliser un taxi, de louer une voiture ou encore d’obtenir via votre hôtel une voiture avec chauffeur pour 920R (81€) par jour (au Park Hyatt, par exemple). La plupart des hôtels ont une station de taxi à l’extérieur, mais les taxis ne peuvent pas êtres hélés dans la rue, donc si vous allez rendre visite à un client, le taxi pour le voyage de retour doit être commandé à l'avance. Les routes à Johannesburg, en particulier autour du quartier d’affaires de Sandton, sont larges, souvent à double voie, bien équipées et clairement signalisées. La conduite se fait à gauche et la signalisation routière est un mélange des systèmes américains et britanniques. Surveillez les autres conducteurs, les Sud-Africains ont une conduite très libre, et l'assurance automobile n'est pas obligatoire, ne soyez donc pas surpris si vous voyez un bon nombre d'accidents. Toutefois, conduire à Johannesburg n'est pas difficile, et la location de voiture est à des prix raisonnables. Avis facture 237R (21€) par jour tout compris pour une Golf VW climatisée (tél. 01403 261402). Johannesburg est facilement saturée et il faut s'attendre à des embouteillages en semaine. Les habitants invitent à garder les portières verrouillées lorsque vous conduisez et à vous méfier de quiconque vous accosterait aux feux de circulation. Le vol de voitures à l’arrêt a été un problème au cours des dernières années. Sans voiture vous vous sentirez très isolé, la marche n'est pas une activité pratiquée par les résidents de Johannesburg.

CODE REGIONAL
27 11

HEURES D'OUVERTURE
Banques : du lundi au vendredi, de 09h00 à 15h30. Le  samedi de 08h30 à 11h00
Boutiques : du lundi au vendredi de 08h30 à 17h00, le samedi de  08h30 à 13h00

JOURS FERIES
1er Janvier, 21 Mars, 18, 20, 21 et 27Avril, 1er Mai, 16 Juin, 9 Août, 24 Septembre, 16, 25, 26 Décembre

FUSEAU HORAIRE
GMT +2 heures

TENSION DU RESEAU LOCAL
220/230V 50 Hz.

POURBOIRES
Un  pourboire de 10% est la norme.

PRESSE LOCALE
Le seul journal national est The Mail and Guardian, étroitement liée au London Guardian.
Parmi les journaux locaux : le Star, le Sowetan et Business Day.


SHOPPING
Il s'agit d'une ville qui aime le shopping et adore les boutiques de centres commerciaux. Aller à la galerie marchande est l’activité favorite du samedi matin et il ya de quoi s’occuper. Sandton City et Sandton Square sont à proximité de la plupart des grands hôtels internationaux et sont un mélange de grande rue huppée et de designer comme DKNY et Woolworth's. Tous deux sont climatisés et disposent de larges rangées de boutiques. Sandton Square dispose d'un café extérieur où vous pourrez vous reposer de la folie du shopping. Un autre groupe de magasins se trouve au Mall of Rosebank, à proximité de l'hôtel Park Hyatt, où il existe un marché africain de curiosités où vous pourrez acquérir des souvenirs comme des bijoux et des sculptures locales. Certaines des meilleures affaires se trouvent au bord de la route où l'on peut voir des vendeurs de tout, des meubles aux bijoux. Continuez le long de la Wiliam Nichol pour voir l'une des meilleures sélections de stands, un véritable troupeau de girafes de 5m de haut surgissent des arbres. Si vous achetez au bord de la route, le marchandage est inévitable. Le samedi matin, le shopping se fait au Michael Mount Organic Market de Bryanston (tél. 706 3671), c’est une alternative agréable aux chaînes de magasins trop climatisées. Vous y trouverez des pots de miel et de confitures maison, de la poterie, des herbes, des peintures, des tables en bois et de l'habillement. Arrêtez-vous au bar pour un cappuccino à l'italienne ou un jus fraîchement pressé.



RESTAURANTS
Johannesburg a une activité de restauration dynamique et de nouveaux établissements ouvrent régulièrement. Ne vous laissez pas tenter par les restaurants de style américain des centres commerciaux, allez plutôt découvrir quelques-unes des plus anciennes zones résidentielles qui sont d'excellents endroits pour observer la vie nocturne de la ville. Si vous pouvez vous faufiler loin de Sandton, Greenside, Parkhurst et Melville valent le détour.



DIVERTISSEMENT
Probablement en raison de son lourd héritage minier, la boisson est la principale activité sociale de Johannesburg. Certains bars sont toujours officieusement réservés aux hommes habitués, mais il en existe beaucoup d'autres à choisir. Les jeunes Sowetans branchés sortent au The Rock, un pub cool avec des tables à l'extérieur et une atmosphère conviviale (tél. 986 8182). Le critique gastronomique Michael Winner recommande un dîner au Wandie's Place au Dube Village de Soweto, mais pour une soirée décontractée et plus traditionnelle dans un sheeben (bar), dirigez-vous vers Pinky's Place (13 Mokoena Street). Le meilleur moyen de connaître Soweto c’est en étant guidé par un résident comme Makhwara, qui a aidé à mettre en place la visite Soweto Shebeen tour (Tel : 331 2851 ou johannesburg.co.za Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) et travaille pour l’Office du tourisme de Johannesburg. Il est déconseillé de visiter sans guide.



ATTRACTIONS LOCALES
Johannesburg et ses environs ont beaucoup à proposer pour divertir un visiteur avec un peu de temps libre. L'un des passe-temps favoris des touristes d'affaires est de perfectionner leur swing et la ville possède d'excellents terrains de golf. Pour les débutants, le World of Golf (Woodmead Drive, tél 802 5864) peut vous aider à vous améliorer. Il est ouvert jusqu'à 21h, et vous pourrez y découvrir le "Monde des bunkers", le « monde de Fairways » et le «monde du Chipping », après une journée de réunions. Cela coûte seulement 7,50€ pour une journée ou 5€ après 17h. Pour une expérience de golf plus classique, les visiteurs peuvent faire un tour au Kyalami Country Club (tél. 702 1610) à environ 20 minutes de Sandton, à environ 15€. Une vue spectaculaire sur la ville sur un ballon safari peut être un bon souvenir, organisé par Bill Harrop, (tél. 705 3201). Bill, l'un des personnages les plus anciens et les plus excentriques dans le monde du voyage d'affaires sud-africain, s’envole tous les jours aux aurores à 5h30, à proximité de Hartebeespoort Dam. Regarder l'énorme ballon aux verrières colorées s’élever lentement au même rythme que le soleil est une expérience fascinante, il ne faut pas arriver en retard au risque de le manquer. Puis grimpez dans le panier d'osier et flottez bien haut sur la vallée. Johannesburg vacille comme une oasis dans le lointain et, parfois, des animaux peuvent êtres aperçus au sol. Un vol coûte autour de 1 355R (120€) avec un petit-déjeuner au champagne, et après il vous reste encore beaucoup de temps pour vous rendre au bureau à 9h30.
La question des origines de l'homme est encore en discussion. Et la réponse réside peut-être dans les grottes à proximité de Johannesburg. Des fouilles paléontologiques se poursuivent et des découvertes sont faites presque tous les jours dans la vallée de Strekfontein à environ une demi-heure de route de la ville. Les visites dans les cavernes sombres sont dirigées par des experts universitaires qui peuvent vous montrer les fouilles actuelles pendant que vous vous faufilez à  l’intérieur (une activité peu recommandée aux claustrophobes) et examinez les parois rocheuses où des vestiges sont encore découverts. Mais attention à la faune, nous avons trouvé un porc-épic dans un minuscule espace, pas le genre d’animal avec lequel on peut apprécier d’être pris au piège. Pour information, contactez Human Origins Tours (tél. 486 3083). Si vous êtes intéressé par l'histoire de l'Afrique du Sud, alors vous devriez absolument faire une visite de son plus célèbre quartier, Soweto. L'ancien domicile de Nelson Mandela est en tête des priorités. C'est le bungalow où Mandela vécut de 1946-62, et quelques jours après sa sortie de prison. Remarquez les impacts de balles, témoins des nombreuses descentes de la police, d’anciennes photos de famille et écoutez les histoires de la femme de ménage des Mandela. Des histoires incroyables, Winnie a par exemple passé des années à dormir dans la salle de bain qui était considérée comme la meilleure protection contre les tireurs d'élite.

{mospagebreak_scroll title=Hôtels Johannesbourg}

HOTELS JOHANNESBOURG



Il y a un bon choix d'hébergements de haute qualité, des chaînes hôtelières et des propriétés indépendantes de Johannesburg. Les voyageurs d'affaires ont quitté le vieux centre ville de Johannesburg pour les centres suburbains de Sandton et Rosebank, nouvellement construits et prospères. Les tarifs sont souvent négociables. Il y a une taxe de tourisme de 3R (30 centimes) par chambre et par nuit. Les prix indiqués comprennent la taxe.



Michelangelo €€€
Sandton Square, rue West
Tel 282 7000 282 7171
Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le fastueux Michelangelo, membre de Leading Hotels of the World, est à Sandton Square, à proximité du nouveau centre de congrès et de la Bourse de Johannesburg. C'est un lieu de rencontre très prisé en début de soirée et le I Ritrovo, son bar intérieur, se remplit rapidement. Caractéristique inhabituelle, le salon pour clients avec ses douches, très pratique pour les arrivées ou départs tardifs. Il existe une station de taxis à l'extérieur, et l'hôtel a son propre service de limousine. Les chambres ont des douches et des baignoires séparées, une climatisation, plus l’appel direct pour les télécopies et les modems, un service utile pour envoyer tranquillement par e-mail un document important à votre bureau.



The Saxon €€€
36 Saxon Road, Sandhurst
Tel 292 6000 292 6001
Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
THE SAXON

Situé dans un quartier résidentiel peu connu, trouver cet hôtel récemment ouvert peut vite devenir un véritable challenge. Un grand portail en bois coulissant accueille les nouveaux arrivants et révèle l'insolite vert foncé extérieur de ce boutique-hôtel. The Saxon était auparavant la maison du magnat de l'assurance Douw Steyn, et a été pendant un moment une retraite pour Nelson Mandela lors de l'écriture de son autobiographie Long Road to Freedom. C'est un des nombreux hommes politiques et célébrités de renommée internationale qui aiment y séjourner. Ses créateurs ont opté pour une atmosphère très intimiste, mais discrète et sans ostentation. Il ne possède que 26 suites confortables, décorées dans un mélange de thèmes africain moderne et traditionnel. Les planchers en bois unis sont décorés de peaux de zèbre. Des tableaux originaux, portraits de nombreux dirigeants sud-africains modernes, décorent les murs. Les suites ont des balcons, des salons avec d'énormes canapés, des téléviseurs équipés d'un lecteur DVD et de grands bureaux avec une prise de connexion internationale et des lignes RNIS. Un maître d’hôtel est attribué à chaque chambre. La petite piscine est chauffée et il y a une salle de gym. Le petit-déjeuner et le déjeuner sont des buffets, tandis que le menu du dîner dans la salle à manger change chaque soir. Il s'agit d'un endroit calme, isolé, mais à cinq minutes en voiture du quartier d’affaires de Sandton. Le service est convivial et efficace.



Sandton Sun and Towers €€€

Cinquième et Alice Streets, Sandton
Tel 780 5000 780 5002

C’est le plus ancien hôtel cinq étoiles de Sandton et également celui dont la position est la plus centrale, près du centre commercial de Sandton City, de la bourse et des congrès. L'hôtel de 525 chambres dispose de deux sections et la plupart des voyageurs d'affaires choisissent de résider dans les tours qui ont une ambiance plus professionnelle et des chambres franchement plus impressionnantes. Certaines des chambres dans la section Sun sont sur le petit côté. Il dispose d'une vaste gamme d'installations et de cinq restaurants dont le célèbre établissement portugais Vilamoura. Il offre un service de réunion et d’accueil à l'aéroport pour les invités VIP, ainsi qu’une protection pour les invités diplomatiques. Les transferts en limousine de l'aéroport peuvent êtres réservés à l'hôtel. Le bar à l’étage est utile pour des réunions rapides.



Hilton Sandton €€

138 Rivonia Road Sandton
Tel 322 1888 322 1818
HILTON

Le Hilton Sandton et ses 329 chambres a tout ce que vous pouvez attendre d'un hôtel Hilton : un grand hall, un large choix de restaurants, un club à l’étage et un centre de remise en forme, ainsi que des téléphones directs avec fax et modem. Il y règne une atmosphère internationale. Les chambres Club comprennent le petit-déjeuner, des encas et des boissons. Il est à dix minutes de marche du centre de Sandton ou à cinq minutes en voiture. Des ordinateurs, téléphones mobiles et coffres-forts sont disponibles. Il y a un parking sous l'hôtel. Les accros du sport peuvent obtenir un entraîneur personnel, ou se relaxer au hammam ou au sauna.



The Westcliff €€€
Tel 646 2400 646 3500

Cet élégant hôtel de 106 chambres est situé dans un quartier de villas en flanc de colline avec un chemin pavé le long des jardins paysagés. The Westcliff a un style classique comme il sied à son statut de membre d'Orient Express Hotels. Prenez une pause thé dans le salon Polo de style colonial, avec sa sélection de photographies en noir et blanc ou prenez un verre en profitant de la vue depuis le restaurant la Loggia. Les chambres sont climatisées, ont un magnétoscope, un ordinateur et un télécopieur, et un service de chambre 24 heures. Il dispose également d'une nouvelle aile business, avec des maîtres d’hôtels dédiés et d’impressionnantes installations dans les chambres comme des télécopieurs et des photocopieurs. Il y a une navette gratuite vers Sandton et Rosebank.



Park Hyatt Johannesburg €€
191 Oxford Road, Rosebank
Tel 280124 280 1238

Ouvert immédiatement après la fin de l'Apartheid, ce Park Hyatt de 244 chambres continue d'attirer un flux régulier de clients internationaux qui aiment ses installations modernes et son service efficace. Son implantation dans Rosebank peut-être un peu moins pratique que certains de ses concurrents si vous faites affaires à Sandton, qui est à 15 minutes en taxi. Sa décoration luxueuse mêle or, noir et estampes africaines.
Les vendredi soirs au salon Jabulani sont décontractés, et le salon est considéré comme l'un des lieux où il faut être. Le grand salon, à l'intérieur et sur le patio, est célèbre pour ses réunions et ses débuts de soirée arrosés. Le centre d'affaires ouvert non stop est une excellente ressource.
 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

CITY GUIDE AFRIQUE/MOYEN-ORIENT

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut