Partagez cet article :

lecaire-vue.jpg

Au coeur de cette capitale chaotique se trouve le patrimoine social et culturel du quartier islamique. Nous avons découvert les joyaux de cette ancienne cité fatimide vieille de mille ans.



lecaire-babzuweila.jpg1. Bab Zuweila

Le quartier islamique est un enchevêtrement désordonné de rues envahies par les coups de klaxons, le bruits des voitures et les cris des vendeurs. Ici, vous trouverez de tout, du dernier souffleur de verre vivant au parfumeur traditionnel qui, sur demande, peut combiner plusieurs fragrances pour obtenir un parfum totalement inédit. Partez de la porte Bab Zuweila, vieille de mille ans. Grâce à de coûteuses rénovations, cette porte de quatre tonnes a été rouverte pour la première fois depuis des siècles. Facilement identifiable par son célèbre double minaret, ce monument historique remonte à la fondation du Caire, entre le XXème et le XXIIème siècle. Prenez le temps d'apprécier sa façade ornée de poignards fatimides, d'épées et de versets du Coran. Construite en 1092, Bab Zuweila était l'entrée est de la ville, tout comme Bab al-Nasr (la porte de la victoire) et Bab al-Futuh (la porte des conquêtes), toutes deux construites en 1987, en étaient les entrées nord et sud. La zone est depuis devenue un centre commercial, religieux et judiciaire et ces portes témoignent de la vie sociale et politique d'un autre temps.



lecaire-bazaar.jpg2. Le Bazar des marchands de tentes

Faites un détour par la Qasaba, le quartier des marchands de tentes, en passant par la mosquée Al Salih Tala'i, la dernière des mosquées fatimides du Caire, construite en 1160. Les magasins qui se trouvent au-dessus doivent payer un loyer à la mosquée, comme cela se faisait dans le passé, ce qui contribue à son entretien. C'est ce même mélange de commerce et de beauté qui caractérise le marché couvert de Tentmakers's Bazaar. Là, grisé par le cuir aux couleurs vives et les étoffes étincelantes, vous aurez envie de commander tentures murales et assortiments de coussins. Le tissu s'élève en hautes piles sur les étals ; vendu au mètre, il va du moins cher (imprimé) au plus onéreux (appliqué). Détail original : de grands pans d'étoffes sont utilisés en guise de bâche pour cacher les travaux de construction. Le savoir-faire des fabricants se transmet de génération en génération, et si vous savez marchander, ne vous privez pas.



lecaire-muraille.jpg3. La muraille Ayyoubide

Cette muraille ancienne du XXIIème siècle a fait l'objet d'une restauration complète financée par Aga Khan Development Network. Ce sont les ancêtres fatimides d'Aga Khan qui ont donné à la ville le nom d'Al-Qahira, "la victorieuse". Dégager le mur, enterré jusqu'à ses remparts crénelés, n'a pas été chose facile : il a fallu creuser sur une profondeur de 15 mètres. Désormais, une portion de 1,5 km se dresse dans toute sa splendeur, avec ses tours et ses remparts presque intacts. Située au pied des montagnes Darassa, la muraille faisait à l'origine partie des fortifications de la vieille ville : elle en marquait la limite est. Mais elle a été enterrée durant les trois siècles suivants, au cours de la période mamelouke. Ses tours imposantes et ses galeries intérieures abritent aujourd'hui des expositions sur les travaux de rénovation. Aux alentours de la muraille se trouve la plus forte concentration de monuments islamiques du monde. Vous ne pourrez pas tous les visiter, mais vous ne manquerez pas d'entendre l'appel à la prière. Les habitants de Darb El Ahmar, en dehors du mur, sont très conservateurs et n'ont pas l'habitude de voir des touristes : si vous y passez, habillez-vous en conséquence ; shorts, dos-nus et minijupes sont proscrits.



lecaire-minaret.jpg4. La mosquée Oum Sultan Shaaban

Voilà une destination bien en dehors des sentiers touristiques. Sur 1000 visiteurs des pyramides et du tombeau de Toutankhamon, un seul peut-être aura l'idée de venir ici. Pour apprécier la beauté de l'appel à la prière, restez près de cette belle mosquée du XIVème siècle à l'heure de la prière. La mosquée a une histoire romantique et poignante, et son architecture est à la hauteur de son passé. Construite par le fils de l'une des concubines du sultan en l'honneur de sa mère, elle n'a jamais été achevée ; le jeune homme y est enterré. Ce lieu de repos incomplet symbolise l'amour d'un enfant pour sa mère, et le travail de restauration, qui a pris 15 ans, est remarquable. Gravissez l'escalier en colimaçon du plus haut minaret pour une vue spectaculaire et panoramique sur les alentours. Vous apercevrez des vaches, des chèvres et des moutons sur le toit des maisons et, au loin, les vertes collines de l'espace vert le plus vaste et le plus récent de la ville : le parc Al Azhar. Une ascension à éviter pour tous ceux qui sont sujets au vertige. La mosquée est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 17h.



lecaire-alazhar.jpg5. Le complexe Al Azhar

Ce domaine en plein air partage son nom avec la plus célèbre mosquée du pays. Al Azhar, "le brillant" ou "le rayonnant", est un vieux bâtiment massif qui sert à la fois de lieu de culte et d'enseignement. L'établissement revendique le statut de plus ancienne université islamique (un sujet controversé) et a gagné en envergure au fil des siècles. L'immensité de la cour est justifiée par les mille ans d'hébergement et d'éducation gratuits qu'elle a fournis à de nombreux étudiants musulmans. Aujourd'hui encore, de jeunes Musulmans du monde entier viennent s'inscrire à l'université pour y étudier la rhétorique et la grammaire, ainsi que tous les aspects de la loi coranique. Il est particulièrement important d'être vêtu sobrement si vous souhaitez entrer dans ce complexe ; à l'entrée, des châles sont prêtés aux femmes et les chaussures doivent être enlevées. Ouvert tous les jours de 9h à la tombée de la nuit. Entrée libre, bien que le gardien des chaussures compte sur votre pourboire.



lecaire-fishawy.jpg6. Le café El Fishawy

Après cette plongée dans l'atmosphère spirituelle de la mosquée, rendez-vous au café El Fishawy, au coeur du bazar, pour des plaisirs plus matériels. Décoré dans un style ottoman, ce bistro du XIXème siècle est l'endroit où les Cairotes se rendent pour voir et être vus, en particulier les intellectuels, artistes et écrivains. Choisissez une table d'où vous pourrez voir les gens passer et dégustez un thé à la menthe traditionnel et quelques pistaches cultivées sur place tout en fumant un narguilé parfumé à la pomme ou à la rose. Le café est ouvert tous les jours ; 5 Sikkit Khan al-Khalili ; tel +20 2 590 6755.

lecaire-map.jpg

{mospagebreak_scroll title=Infos pratiques Le Caire}


INFOS PRATIQUES LE CAIRE

VISA
Un visa est requis pour les citoyens de l'UE, des États-Unis et du Canada. Les visas sont généralement délivrés au bout de 24 heures ou peuvent être achetés à l'aéroport à l'arrivée.

MONNAIE
Livre égyptienne (LE) = 100 piastres

TAUX DE CHANGE
Vérifiez le taux de change courant

VENIR DE L'AEROPORT
L'aéroport du Caire est à 23km au nord de la ville. Des navettes climatisées relient différents points du centre-ville et vont jusqu’aux Pyramides. Elles partent toutes les demi-heures et coûtent entre 25 et 105LE (environ 3 à 12€). Il ne faut pas les confondre avec les bus locaux qui sont exigus et difficiles d’accès pour les étrangers, donc à éviter.
Il faut environ 40 minutes pour rejoindre le centre du Caire et en taxi la course coûtera environ 70LE (9€). La circulation est intense, si bien que souvent le temps de trajet est doublé et ne vous imaginez pas qu’une arrivée tardive dans la soirée, en particulier le week-end, vous fera éviter les bouchons. Les Cairotes semblent apprécier le temps perdu dans le trafic aux premières et dernières heures de la journée, plus comme une activité sociale que comme une fatalité. Méfiez vous également d'une éventuelle arnaque de la part des chauffeurs de taxi à l'aéroport qui ont tendance à séparer volontairement le passager de ses bagages qui, eux,  embarquent dans un autre véhicule.
Les taxis noir et blanc ainsi que noir et orange sont les taxis officiels, mais néanmoins prendre un taxi peut être une mauvaise expérience, vérifiez auprès de votre hôtel s’ils peuvent prendre en charge votre transport.

TAXE DE DEPART
Aucune

SE DEPLACER
Le Métro du Caire est financièrement inaccessible pour la plupart des Cairotes, les tickets coûtent entre 25 et 80pt (entre 3 cents et 10 cents) et, par conséquent, il est vide et sans problème pour les touristes. Il y a trois lignes pour l’instant et c’est généralement le moyen le plus rapide de traverser la ville d'un bout à l'autre.
Les taxis noirs et blancs qui circulent en ville sont assez abordables. N’essayez pas de négocier le prix à l'avance, il suffit de remettre 10LE (1,20€) au chauffeur avant de descendre du taxi. Un trajet en centre-ville coûte autour de 4-5LE (0,50-0,60€).
Les véhicules des hôtels internationaux sont plus chers, avec une règle admise qui consiste à  tripler le prix normal pour tous ceux qui ont l’allure d’un touriste.

CODE REGIONAL
20 2

HEURES D'OUVERTURE

Banques : 08h30-15h00 du dimanche au jeudi
Bureaux : 09h00-14h00 du samedi au jeudi
Boutiques : lundi 10h00-20h00 ; mardi-samedi 10h00-19h00 (pause-repas au cours de l'été)

JOURS FERIES
(À titre indicatif) 25 avril, 1er mai, 18 juin, 23 juillet, 6 et 23 octobre, 23 décembre.
 
FUSEAU HORAIRE
GMT +2 heures, +3 heure d’été (de mai à septembre)

TENSION LOCALE
220V AC 50Hz

POURBOIRES
Il est d'usage de payer de petites sommes dites "baksheesh", ou pourboires pour les services. Les 12% de frais de service sont généralement inclus dans les hôtels et restaurants, mais une majoration de 5% est d'usage. Les frais de taxi comprennent souvent un pourboire de 10% mais il est facultatif.

PRESSE LOCALE
Il y a deux quotidiens en anglais disponibles au Caire, le Egyptian Gazette et Egypt Today. Le premier quotidien égyptien est Al Ahram, un autre bon papier, le Cairo Times, est intéressant. Un quotidien francophone existe également, le Progrès Égyptien et une version française de Al Ahram sort toutes les semaines.

SHOPPING
Les principaux sites touristiques doivent êtres évités, car les prix sont élevés et la qualité médiocre. Au lieu de cela, essayez la zone autour de la Mosquée Al-Azhar qui déborde de boutiques vendant des statues en albâtre de dieux et pharaons, des textiles et de l’artisanat. Débutez les négociations à un peu moins de la moitié du prix demandé.
Flânez dans Khan el-Kalili, un authentique bazar égyptien, et imprégnez-vous de l’atmosphère du Caire. Foulards de soie et belles boîtes de perles sont populaires.
Les kilims et tapis pure laine ne sont pas aussi bien faits que leurs homologues turcs et devraient être sensiblement moins chers. Plus abordables encore, les tapisseries et tapis en poils de chameaux, mais beaucoup sont faits avec des colorants bon marché, qui ne se nettoient pas.
 

{mospagebreak_scroll title=Hôtels Le Caire}

HOTELS LE CAIRE

Le Caire est une destination populaire pour l’organisation de conférences et possède donc un paysage hôtelier complet avec une excellence dans les quatre et cinq étoiles. La plupart sont au bord du Nil sur la Corniche El Nil. Le Grand Hyatt est un bon choix pour les voyageurs d'affaires. Il est sur les rives du fleuve du Nil, sur El Roda Island et a une façade en verre offrant une vue du plus long fleuve du monde, du Caire et de l'horizon. Il dispose de 12 restaurants dont un restaurant tournant au dernier étage. Il faut une heure pour faire un tour complet de 360 degrés, de sorte que le dîner n’est pas trop vertigineux.



Mena House Hotel
Tél 383 3222
Fax 383 7777

Dirigé par le groupe indien Oberoi, le Mena House est un symbole local et un ancien palais, construit pour l'ouverture du Canal de Suez. Sa grandeur s'est estompée un peu, mais le résultat final est toujours impressionnant. Le meilleur endroit pour dîner est le fantastique restaurant indien, le Moghul, mais le restaurant sans interruption est beaucoup moins impressionnant.
Situé à 20 minutes en voiture du centre ville, le Mena House a la meilleure vue de la ville, les pyramides sont très proches et ne manquez pas la vue de l'immense piscine.


   
Four Seasons Hotel Cairo
Tél 5731212
fax 5704939
FOUR SEASONS

Le premier hôtel de la chaîne au Moyen-Orient, le Four Seasons Cairo à apporté un modèle de luxe à la ville avec les prix qui vont avec.
L'hôtel est situé dans la partie commerçante des doubles tours First Residence, sur la rive ouest du Nil, près du jardin botanique et à proximité de l'ambassade de France.
Les 273 chambres sont particulièrement grandes (entre 44 et 57 mètres carrés) et extrêmement confortables. Celles-ci, ainsi que les 43 suites, ont vue sur les pyramides ou sur le Nil. Le style Four Seasons se retrouve dans les grandes salles de bains en marbre avec douche séparée, les couettes, la connectique et la messagerie vocale, le service de voiturier gratuit et le service de café dans le hall.
Il y a un restaurant méditerranéen, un bar-bibliothèque, un salon de thé au calme impressionnant et un bar près de la piscine, qui propose des repas légers, mais peut être balayé par des rafales de vent. Le petit-déjeuner est un buffet impressionnant, ou à la carte, essayez les oeufs bénédictine. L'hôtel dispose également du plus grand spa et centre de bien-être du Caire, asseyez-vous et détendez-vous dans le superbe jacuzzi avec vue sur le Nil. Il y a quatre salles de réunion et deux salles de travail.



El Gezirah Sheraton Hotel & Towers

PO Box 264, El Orman
Tél 341 1333 Fax 340 5056
SHERATON


Un hôtel luxueux et calme, les 477 chambres se trouvent sur une île au milieu du Nil et a côté resort. L’hôtel jouit de beaux panoramas sur la ville, en particulier à partir des chambres situées dans le Tower Service complètement rénové sur les étages supérieurs. Il y a 10 restaurants, tous sur les rives du Nil, et les installations complètes vont du centre d'affaires au casino.



Nile Hilton
Tahrir Square, centre-ville
Tél 578 0444 Fax 578 0475
HILTON
Construit en 1959, le Nile Hilton est désormais proche d'être un monument historique en tant que plus ancien hôtel d'affaires du Caire. La propriété est pourtant loin de l’âge de la retraite avec son élégant foyer et le jardin à l'arrière qui respire le luxe. Il possède également un vaste centre commercial et de très agréables jardins et piscine.



   
Marriott Caire

Saray El Gezirah Street, Zamalek
Tél 340 8888 Fax 340 6667
MARRIOTT
Le grand hôtel Marriott se trouve sur une île au milieu du Nil. Son impressionnante façade élaborée renferme les chambres assez moyennes par la surface, part et d'autre de la tour. Le bâtiment principal a été construit en 1869 pour l'impératrice Eugénie à l’occasion de l'ouverture du Canal de Suez. Les bars et salons sont décorés dans le style khedival. L'hôtel est géré efficacement, mais la « griffe » Marriott est peut-être exagérée en divers points, de sorte que les merveilleuses premières impressions commencent à s’effriter au bout d’un certain temps. La terrasse de café est populaire le week-end, et le JW Marriott's Steakhouse est un des lieux favoris de la région.



   
Conrad Caire
PO Box 2044, 1191 Corniche El Nil, Le Caire 11221
Tél 580 8000 Fax 580 8080
CONRAD
Dans le centre-ville, le Conrad Caire est le premier de la nouvelle génération de cinq étoiles du Caire, avec le Four Seasons et le Méridien. Le Conrad a coûté de plus de 150 millions de dollars pour sa construction et offre 617 chambres, toutes avec vues sur le Nil. Il est connecté au World Trade Centre proche et a cinq étages exécutifs et un centre d'affaires. Il y a là un niveau de luxe que Le Caire n'a pas connu dans son secteur hôtelier depuis de nombreuses années et les chambres et suites sont très impressionnantes. Le service a encore besoin d’être un peu amélioré, mais l'hôtel a prouvé sa popularité avec de forts taux d'occupation atteints dans un laps de temps très court.
 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

CITY GUIDE AFRIQUE/MOYEN-ORIENT

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut