Partagez cet article :
La zone des visas Schengen

Les frais pour obtenir un visa Schengen viennent d’augment de 33%…

L’Union européenne a déclaré que «la hausse des frais de visa la rend conforme au niveau où elle serait aujourd'hui si elle avait été alignée sur les taux de l’inflation globale à l'échelle de l'UE depuis 2006.»

Le prix des visas Schengen vient d’augmenter de 22% depuis le 2 février. Il coûte désormais 80 euros pour les adultes contre 60 euros auparavant et 40 euros pour les enfants contre 35 auparavant.

Les 26 pays composant l’espace Schengen sont l'Autriche, la Belgique, la République tchèque, le Danemark, l'Estonie, la Finlande, la France, l'Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l'Islande, l'Italie, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie, la Slovénie, l’Espagne, la Suède et la Suisse.

Les candidats pourront désormais déposer leur candidature six mois avant leur voyage, contre trois mois auparavant.

Avec la nouvelle procédure de visa, les formulaires de demande peuvent être signés et soumis par voie électronique dans la mesure du possible.

Les règles révisées concernant les visas Schengen profiteront largement aux voyageurs fréquents.

Ils se verront accorder un visa à entrées multiples valable jusqu'à cinq ans, pour autant qu'ils remplissent les conditions suivantes:

    Ils ont légalement utilisé leurs visas précédents.
    Ils ont une bonne situation économique dans leur pays d'origine.
    Ils ont véritablement l'intention de quitter l'espace Schengen avant l'expiration du visa demandé.

En outre, les nouvelles règles permettent à tous les membres, dans la mesure du possible, d'être présents dans chaque pays via leur ambassade / consulat, un autre État membre ou en externalisant l'admission au visa Schengen à un prestataire de services externe.

Il est à noter que des visas pour travailler dans l’espace Schengen sont également possibles. Dans ce cas les modalités d’obtention changent en fonction de chaque pays.

Un voyageur rencontré récemment en provenance d’Amérique du Sud nous a ainsi indiqué que les visas de travail étaient beaucoup plus simples à obtenir dans certains pays de l’UE.

Il manque donc une règle commune concernant les visas de travail au sein de l’Union Européenne.

Plus d'informations : https://ec.europa.eu

https://www.schengenvisainfo.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOTRE MAGAZINE EN FAISANT UN DON : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait un choix différent : continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer. Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs.  Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: