Partagez cet article :

 Le groupe anglais IAG a publié des résultats avant impôts de 3,2 milliards d’euros pour l’année 2018 en hausse de 9,5%…

Les profits du groupe anglais IAG maison mère de British Airways, Vueling, Iberia et Aer Lingus se sont envolés en 2018 et ceci malgré « de nombreux challenges » indique le CEO du Groupe Willie Walsh : « hausse de 30% des cours du kérosène, perturbations du contrôle aérien et impact négatif des taux de change de 129 millions d’euros ».

Le profit opérationnel du groupe IAG a atteint 655 millions d’euros au 4ème trimestre soit une hausse de 19,1% par rapport à la même période en 2017 avec une hausse des revenus par passager de 1,5%.

Mais le groupe a avertit que les profits devraient rester stables en 2019 alors « qu’il y a une incertitude politique continuelle, la volatilité des cours du pétrole et les risques sur nos opérations et notre réputation alors que la fréquence, la nature et la sophistication des cyber attaques augmentent ».

British Airways a affiché un profit opérationnel e 1,952 milliard contre 305 millions pour Aer Lingus, 200 millions pour Vueling et 437 millions pour Iberia.

Forte de ces bons résultats IAG a annoncé une commande pour 42 B777-9 pour remplacer les B747-400 et les B777-200 de British Airways plus âgés.

A titre de comparaison le résultat opérationnel du groupe Air France-KLM a atteint 1,3 milliard d’euros dont 266 millions pour Air France et plus d’un milliard pour KLM.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut